A Yverdon, deux polices veilleront sur le secteur de la gare

SécuritéDès le 1er avril, la Police des transports pourra agir sur le territoire communal. Un des objectifs est de renforcer le sentiment de sécurité.

Les agents de la Police Nord vaudois et de la Police des transports (chasuble jaune) pourront à l'avenir s'échanger des informations et mener ensemble des patrouilles dans le périmètre de la gare et ses environs.

Les agents de la Police Nord vaudois et de la Police des transports (chasuble jaune) pourront à l'avenir s'échanger des informations et mener ensemble des patrouilles dans le périmètre de la gare et ses environs. Image: Jean-Paul Guinnard - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis des années, la gare d’Yverdon traîne une image peu reluisante. La faute notamment aux dealeurs et consommateurs qui y mènent leur petit business. Pour augmenter la présence policière et tenter d’améliorer le sentiment de sécurité dans ce lieu et ses environs, la Ville vient de signer une convention inédite avec la Police des transports. Dès le 1er avril, celle-ci pourra intervenir sur le territoire communal.

«Tous les jours, nous sommes confrontés à des incivilités face auxquelles nous ne pouvons rien faire, car elles se déroulent hors de notre périmètre d’intervention. Les coupables le savent et nous narguent», souligne Jürg Monhart, commandant de la Police des transports. À Yverdon, ses agents pourront désormais agir sur tout le périmètre allant de la place de la Gare jusqu’à la rue des Remparts.

Une première en Suisse pour une commune, qui permettra aux agents de la Police des transports de dénoncer toute infraction au règlement de Police, à la loi sur les stupéfiants et à la loi sur les armes. «L’objectif est également une interopérabilité, avec des patrouilles mixtes et des échanges d’informations qui faciliteront les procédures, en permettant un gain de temps», se réjouit Valérie Jaggi Wepf, municipale en charge de la Police.

Interphone et caméra

La collaboration entre les deux corps de police découle de la création du poste de la gare, en juin 2016. Un local conçu pour accueillir jusqu’à six agents de la Police Nord vaudois et offrir des places de travail aux collaborateurs de la Police des transports. En mettant en commun ces deux forces d’intervention, la Ville et les CFF espèrent dissuader les auteurs d’incivilités, juguler le trafic de stupéfiants et redorer l’image de la gare yverdonnoise. Un nœud ferroviaire important par lequel transitent toujours plus de passagers.

Également dans l’optique d’améliorer le sentiment d’insécurité, un interphone et une caméra ont été installés à l’entrée du poste de la gare en fin d’année dernière. Une manière de répondre aux critiques formulées à l’égard d’une présence policière uniquement aux heures de bureau. Ce dispositif renvoie vers la patrouille en fonction ou la centrale, si l’appel est effectué lorsque le poste est fermé. «La caméra permet d’évaluer l’état de la personne. Nous avons tous les jours des appels, mais il n’y a eu aucune urgence. Nous recevons essentiellement des demandes d’information. Nous sommes un peu le prolongement de l’Office du tourisme», sourit Raphaël Cavin, chef de la division opérationnelle de la Police Nord vaudois.

Créé: 25.01.2018, 20h53

Articles en relation

La Police Nord vaudois est menacée

Yverdon-les-Bains A Yverdon, PS et Verts veulent saborder le corps régional pour «retrouver le contrôle de la police de proximité». Plus...

La police s'installe dans la salle d'attente de la gare

Yverdon-les-Bains Le local de 75 m2 pourra accueillir jusqu’à six agents. Son ouverture est prévue pour fin avril. Plus...

La pression monte d'un cran sur la police régionale

Sécurité Orbe veut négocier une délicate baisse des tarifs de la Police Nord Vaudois. Plus...

Articles en relation

La Police Nord Vaudois fait poste commun avec les CFF

Yverdon-les-Bains En s’installant au rez de la gare, Yverdon renforce la sécurité dans une zone stratégique. Plus...

La police s'installe dans la salle d'attente de la gare

Yverdon-les-Bains Le local de 75 m2 pourra accueillir jusqu’à six agents. Son ouverture est prévue pour fin avril. Plus...

Chassé de la gare, le deal investit le centre-ville

Yverdon-les-Bains Pour les habitants et pendulaires, le poste de police installé depuis juin dernier n’a pas eu l’effet escompté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...