A Yverdon, l’Antidote Festival lance un appel au secours

Nord vaudoisLes comptes montrent un déficit de 60'000 francs pour la 2e édition de la manifestation. Sans aide, c’en est fini de l’aventure.

Le public était clairsemé les 14 et 15 août à la deuxième édition de l'Antidote Festival.

Le public était clairsemé les 14 et 15 août à la deuxième édition de l'Antidote Festival. Image: OLIVIER ALLENSPACH-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cet été, la pluie avait douché l’enthousiasme des bénévoles et des organisateurs du 2e Antidote Festival à Yverdon. Ils attendaient 4000 personnes au parc des Rives pour assister aux concerts de Sinsemilia, des Wombats, de Sideburn, etc. Seuls 1800 festivaliers avaient bravé les éléments. Cet échec se traduit aujourd’hui par des comptes largement déficitaires. «Environ 60'000 francs de perte sur un budget de 219'000 francs», détaille Fanny Dubrit, du comité de l’association Fest’y’rives. Confirmant ainsi les chiffres rapportés hier par La Région . A titre de comparaison, la première édition, en 2014, avait présenté un déficit de 9000 francs sur un budget de 150'000 francs.

Un avenir compromis

Il va sans dire qu’après un tel bouillon l’avenir du festival est compromis. «On est en train de discuter avec nos partenaires, avec qui nous cherchons une solution pour payer toutes les factures. Le festival et l’association sont en danger, admet Fanny Dubrit. Il nous faudrait un mécène, un sponsor, qui croit au projet et qui serait prêt à passer l’éponge sur notre déficit. Nous n’avons plus beaucoup d’espoir de rebondir, mais qui sait…»

L’Antidote se faisait fort d’animer les Rives du lac mais n’a pas trouvé son public cet été, souffrant aussi de la concurrence de Rock’Oz’Arènes, qui a eu lieu le même week-end. Et puis il y a eu cette fameuse pluie, tombée durant deux jours avec force rafales de vent. «D’autant plus frustrant, relève encore Fanny Dubrit, que l’été a été superbe. Il faisait grand beau durant le montage, on devait bien s’hydrater et faire gaffe aux coups de soleil…» (24 heures)

Créé: 18.09.2015, 10h20

Articles en relation

Trempé par la pluie, l’Antidote tousse encore

Yverdon-les-Bains Les organisateurs de la 2e édition du festival yverdonnois tablaient sur 4000 spectateurs. Ils n’ont été que 1800 sous un ciel maussade au parc des Rives vendredi et samedi. Plus...

L'Antidote Festival est de retour au parc des Rives d'Yverdon

Musique Vendredi, le groupe Palmers lance la 2e édition du festival. The Wombats et Sinsémilia prendront le relais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...