A Yverdon, un nouveau lieu pour soigner la santé mentale

ProjetLa Fondation Saphir met à l’enquête un établissement psycho-social médicalisé sur le site de l’ancien EMS Mont-Riant

Le projet Passant et Passage compte trois bâtiments, dont la maison de maître érigée en 1842.
Image: DR - APZ Atelier Prati Zwartbol

Le projet Passant et Passage compte trois bâtiments, dont la maison de maître érigée en 1842. Image: DR - APZ Atelier Prati Zwartbol

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bruit des machines de chantier se fera entendre ces prochaines années au numéro 32 du chemin de Floreyres, à Yverdon. La Fondation Saphir vient de mettre à l’enquête son projet de construction d’un établissement psychosocial médicalisé (EPSM) sur le site où se dressait l’ancien EMS Mont-Riant, les pensionnaires de celui-ci ayant déménagé en février dernier sur la colline de Bellevue. «Nous allons entièrement reconstruire les deux bâtiments existants. Et nous rénoverons la maison de maître», précise André Allmendinger, directeur de la Fondation Saphir.

Le complexe, d’un budget total de 14 millions (dont 12,5 millions garantis par le canton), proposera 51 lits et accueillera en premier lieu les 38 personnes séjournant actuellement dans les EPSM Pré-Carré, à Corcelles-sur-Chavornay, et La Colombière, à Hermenches. Le personnel de ces structures déménagera également, puisqu’elles fermeront leurs portes. Le nouvel établissement s’adressera aux personnes de 18 à 65 ans, souffrant de troubles psychiatriques sévères et/ou de troubles du comportement nécessitant un séjour de longue durée. «Dans tous les cas, notre objectif est la réinsertion dans la société. C’est pourquoi nous voulions que ce lieu s’inscrive dans un centre urbain», souligne André Allmendinger.

Lauréat du concours mené en 2016, le bureau d’architecte Atelier Prati Zwartbol est chargé de la construction de ce complexe de trois bâtiments. «Nous avons été séduits par leur vision qui fait de ce complexe un vrai lieu de vie», remarque André Allmendinger. L’objectif des architectes étant de constituer un petit village avec ces trois «maisons». Si les travaux se déroulent comme prévu, le nouvel établissement devrait ouvrir ses portes en 2021.

Créé: 20.01.2018, 14h01

Articles en relation

L’avenir du site de l’EMS Mont-Riant est connu

Yverdon-les-Bains Un bureau d’architecture zurichois a remporté le concours de la Fondation Saphir, qui veut installer en bas de la colline de Floreyres un établissement psychosocial médicalisé. Plus...

Avec le nouvel EMS Mont-Riant, la colline de Bellevue termine sa mue

Yverdon-les-Bains L’inauguration de l’établissement de 56 lits clôt le projet de pôle gériatrique imaginé par la Fondation Saphir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.