Avenches offrira une heure de parking au centre

StationnementAprès un échec en 2016, la Municipalité propose une nouvelle mouture de parcage payant au centre-ville, avec une heure offerte.

Dans la rue centrale d'Avenches, le stationnement sera limité à trois heures, dont une gratuite.

Dans la rue centrale d'Avenches, le stationnement sera limité à trois heures, dont une gratuite. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une heure de stationnement gratuite et deux heures supplémentaires payantes au maximum dans la rue Centrale, ainsi qu’à ses abords immédiats, et l’introduction de macarons pour les pendulaires et résidents aux parkings du Casino et de Montmézard. Telles sont les principales mesures sur lesquelles le Conseil communal d’Avenches devra se pencher le 11 avril. Pour mettre en œuvre le projet et financer les six horodateurs imaginés pour remplacer les zones bleues actuelles, l’exécutif sollicite un crédit de 161 000 francs.

Pour voir l'infographie en grand, cliquez ici.

Insatisfaction générale

«Actuellement, le centre-ville en zone bleue ne donne satisfaction ni aux commerçants, ni aux pendulaires, ni aux habitants», mentionne la Municipalité dans son préavis. Le jour, les commerçants dénoncent des voitures ventouses à la journée, la répression des adeptes du «tournage de disque» étant compliquée. En soirée, les restaurateurs se plaignent que toutes les places sont occupées par des habitants. Quant aux visiteurs qui souhaitent rester plus d’une heure, ils ne trouvent pas de place aux parkings gratuits du Casino ou de Montmézard. Avec son projet, la Municipalité souhaite faire le ménage. «Cela va dans le sens du Plan directeur du stationnement, de la mobilité et des manifestations validé en février 2018», précise la municipale Laure Ryser, en charge du dossier. L’Exécutif avait réalisé ce plan suite au refus d’un projet de stationnement payant deux ans plus tôt. Et dans les faits, l’heure gratuite offerte maintient une offre quasi identique à la zone bleue actuelle. «Par contre, il sera possible de stationner deux heures de plus en payant avant de libérer sa place sous peine de risquer une amende», poursuit-elle.

Aussi par smartphone

Chaque utilisateur devra enregistrer son numéro de plaque dans les horodateurs fixes, sans nécessité de déposer un ticket derrière le pare-brise. Il sera aussi possible de s’enregistrer et de payer via son smartphone, si bien que les quelques places des ruelles latérales du centre-ville ne devraient pas être équipées d’horodateurs. «Dans un premier temps, nous avons fait le choix de ne pas installer trop de ces bornes pour éviter de dénaturer le centre-ville», ajoute l’édile.

Pour la première fois, des macarons seront aussi mis en vente, à 30 francs par mois ou 300 francs par année pour les résidents, tandis que les pendulaires devront dépenser 40 francs par mois ou 400 par an. Et l’offre de stationnement non payante en périphérie du centre-ville sera améliorée, notamment sur les deux axes pénétrants que sont les avenues Jomini et Général-Guisan. En cas d’accord du Conseil communal, les travaux pourraient être réalisés durant l’été et la mise en service se faire après les grands festivals avenchois.

Un changement qui semble perçu d’un bon œil par les commerçants de la cité, qui ont insisté pour le maintien d’un parcage gratuit. «La première base de discussion était de 30 minutes offertes et finalement nous avons trouvé un accord pour une heure. Sachant que Payerne garantit une heure et demie gratuite et une offre commerciale nettement plus fournie, c’est un bon compromis», souligne Noè Zanotta, président de la société des commerçants, artisans et industries d’Avenches (SCAI).

À titre personnel et pour améliorer encore la rotation au centre, l’excentrique patron soutenait aussi une durée de parcage inférieure à trois heures au total. Mais finalement, la majorité a soutenu cette proposition, retenue par la Municipalité dans son projet. La SCAI se réjouit aussi que le dossier permette de mieux gérer le parcage pendant les festivals. Avec, au passage, des rentrées financières de l’ordre de 88'000 francs chaque année, selon l’estimation de la Commune.

Créé: 22.03.2019, 18h27

Articles en relation

Nouvelle tentative de rendre le parcage payant à Avenches

Circulation Après un échec en 2016, la syndique Roxanne Meyer Keller revient à la charge avec une refonte du système de stationnement. Plus...

Il faudra bientôt payer pour parquer sa voiture à Avenches

Stationnement Fin du privilège de la gratuité. Pour lutter contre le manque de places de parc au centre-ville, les autorités veulent y installer des parcomètres. Plus...

Le stationnement restera gratuit à Avenches

Circulation Réuni jeudi soir, le Conseil communal a refusé la proposition de la municipale Roxanne Keller Meyer d’instaurer un système de macarons et de parcmètres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.