Avenches va investir gros pour soutenir ses festivals

BroyeLa Municipalité propose d’injecter 200'000 francs chaque année jusqu’à la fin de la législature pour aider ses trois festivals.

Le montage des gradins dans les arènes coûte 200 000 francs chaque été aux organisateurs d’Avenches Opéra, de Rock’Oz Arènes et d’Avenches Tattoo (photo). Si la Municipalité est suivie par son Conseil, cette facture sera désormais épongée par la commune.

Le montage des gradins dans les arènes coûte 200 000 francs chaque été aux organisateurs d’Avenches Opéra, de Rock’Oz Arènes et d’Avenches Tattoo (photo). Si la Municipalité est suivie par son Conseil, cette facture sera désormais épongée par la commune. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est «un signal fort» que la syndique Roxanne Meyer Keller et la Municipalité d’Avenches adressent aux trois festivals et aux habitants de l’ancienne capitale romaine. Interpellé par les difficultés financières de l’Opéra et les risques de fragilisation que cela pourrait engendrer sur les autres festivals se déroulant dans les arènes, l’Exécutif propose de payer, à la place des festivals, le montage et le démontage des gradins provisoires dans lesdites arènes. Soit 200 000 francs chaque été. Un premier préavis sera présenté le 6 avril prochain devant le Conseil communal pour les manifestations de cet été. Ce coup de pouce pourrait être répété jusqu’à la fin de la législature, si le Conseil communal suit. En cinq ans, c’est donc 1 million de francs qui sera injecté d’ici à l’été 2021.

La proposition a de bonnes chances de passer la rampe du Conseil, selon plusieurs observateurs. «Nous voulons inscrire ce soutien aux festivals dans les budgets et dans notre programme de législature», explique Roxanne Meyer Keller. Avenches Tourisme, qui engrange les bénéfices du port et du camping, participera à ce soutien «dans une mesure qui reste encore à définir». De quoi soulager les organisateurs d’Avenches Opéra, de Rock Oz’Arènes et d’Avenches Tattoo. La nouvelle leur a été présentée lundi par l’Exécutif.

Pour Roxanne Meyer Keller, ce projet de soutien communal ne remet pas en cause la tenue des «Etats généraux» de la culture et des festivals annoncés pour ce printemps. «Cette réflexion plus approfondie avec les acteurs concernés permettra d’aider la Municipalité à définir sa politique culturelle et touristique», explique la syndique.

Satisfaction unanime
Concrètement, dès cet été, les festivals se trouveront soulagés d’une facture qui plombait leur marge. Pour Avenches Tattoo, par exemple, cela représente une «économie» de 60'000 francs dans son budget. «C’est sensationnel, s’exclame Michel Doleires, son directeur. Nous ne nous attendions pas à ce que la Municipalité nous sorte cette solution, comme un lapin d’un chapeau. Cela nous permet d’envisager plus sereinement l’avenir. Nous rêvions de faire venir une prestigieuse formation de Washington D.C. Avec ce coup de main, nous pouvons prendre des risques financiers que nous n’osions pas.» Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’Arènes, se dit «ravie».

Elle économisera entre 60'000 et 80'000 francs selon les éditions. «Nous étions habitués à travailler sans subvention ni aide particulière de la Commune. Ce geste nous permet d’avoir un soutien concret et très équitable. C’est aussi une prise de conscience que nous saluons.» Vice-président du festival lyrique d’Avenches, Jean-Pierre Kratzer est content. Mais cette aide ne sera pas suffisante. L’été dernier l’opéra s’est soldé par une perte de 465'000 francs. Il a fallu renoncer à un spectacle en 2017. «Idéalement, nous avons besoin d’une garantie de déficit de 200'000 francs en plus de la gratuité du montage des gradins, explique-t-il. C’est très bien qu’il y ait ce geste et cette prise de conscience. Mais nous devons aller plus loin, imaginer d’autres soutiens, notamment avec le Canton. Nous espérons que les Etats généraux de la culture amènent de nouvelles réflexions.» (24 heures)

Créé: 24.01.2017, 12h15

Articles en relation

Les autres festivals d’Avenches sont fragilisés par la déconfiture de l’Opéra

Spectacles Sans festival lyrique dans les arènes en 2017, le Tattoo et Rock Oz’Arènes tremblent: qui paiera le montage des gradins? Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.