Des infiltrations menacent les arènes d’Avenches

PatrimoineAfin de limiter les risques de chutes de pierres, deux des trois voûtes menant à l’amphithéâtre ont été fermées.

À cause des infiltrations d’eau, l’accès à deux des trois voûtes situées sous la tour du Musée romain a été interdit. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que le soleil semble enfin revenir sur les festivals avenchois après plusieurs perturbations ayant touché notamment l’opéra en 2015 et 2016 ainsi que le Rock Oz’Arènes et le Tattoo, les vieilles pierres des vénérables arènes pourraient-elles de nouveau leur jouer des tours à l’avenir? C’est le scénario que craignent plusieurs acteurs du milieu culturel, des infiltrations d’eau ayant été localisées dans les voûtes situées sous la tour abritant le musée, ainsi qu’au niveau de la terrasse.

Le sujet a été évoqué lors d’une récente séance du bureau des manifestations, un organe instauré courant 2017 par la Commune d’Avenches pour pérenniser ses festivals. Et, selon nos informations, la tenue d’un nouveau rendez-vous de musique classique a reçu une décision négative, afin de ne pas surcharger un calendrier déjà bien occupé. Et de ne pas accentuer cette dégradation.

«Les arènes sont un monument antique avant d’être une salle de spectacle», lâche Nicole Pousaz, archéologue cantonale, qui rappelle que le maintien de l’amphithéâtre fait partie intégrante du travail des conservateurs. Face aux dégâts observés, une partie des accès sous les voûtes ont été interdits. «Des moellons se sont déjà désolidarisés et ces mesures ont pour but d’éviter tout risque d’accident», poursuit la conservatrice, qui tient en premier lieu à protéger les constructions romaines. Un état des lieux a été lancé et devrait livrer ses premiers résultats durant le premier semestre 2018.

Même s’il semble s’accélérer, le phénomène n’est toutefois pas nouveau. «L’été dernier, nous avons déjà été contraints de poser des étais sous les voûtes qui abritent le bar des artistes, afin de protéger les personnes qui fréquentent cet endroit situé derrière la grande scène», se souvient Charlotte Carrel, directrice de Rock Oz’Arènes. Un processus qui devrait être reconduit du mercredi 15 au dimanche 19 août 2018, lors d’une édition qui vient de dévoiler ses deux premières têtes d’affiche, à savoir Texas et James Blunt.

Comme l’été dernier, les étais resteront en place début septembre pour l’Avenches Tattoo, permettant ainsi aux fanfares militaires d’entrer et de sortir sous les voûtes en toute sécurité. Michel Francey, directeur d’Avenches Opéra, indique que sa manifestation est relativement épargnée: «Notre scène se trouvant désormais un peu plus au centre de l’arène, nous sommes moins impactés par le phénomène, même s’il est toujours utile de pouvoir transiter facilement dans les coulisses.»

Course contre la montre

Mais, à plus long terme, cette occupation estivale des arènes d’Avenches pourrait compliquer l’intervention des archéologues. Car, si un fonds d’entretien est alimenté par 1% du prix de vente des billets d’entrée de chaque manifestation, la restauration du site s’apparente toujours à une course contre-la-montre pour les conservateurs.

«Logiquement, la planification d’un chantier devrait se faire en été, durant les beaux jours, mais les arènes sont alors occupées par les festivals», souffle la syndique Roxanne Meyer Keller. Avec le passage de l’opéra à un rythme bisannuel, une plus grande marge de manœuvre semble toutefois possible lors de chaque printemps des années impaires, entre les périodes de gel hivernal et les rendez-vous estivaux.

Créé: 26.12.2017, 19h28

Articles en relation

Avenches étudie seize pistes pour ses festivals

Culture La Municipalité a identifié trois axes de travail pour soutenir ses trois rendez-vous culturels de l’été. Plus...

Les grands airs doivent sauver Avenches

Opéra Nouveau président, nouvelle formule volontairement grand public, l’édition 2018 du festival lyrique opère un virage radical. Une question de survie. Plus...

Couvrir les arènes d'Avenches est possible

Broye S’inspirant d’une roue, une équipe de l’EPFL propose un système pour couvrir les arènes sans altérer le site archéologique. Ce serait une première mondiale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...