Elles s’affichent contre la violence sexuelle

YVERDON Une dizaine d’adolescentes ont accepté de poser pour une campagne d’affichage contre la violence sexuelle. Les pancartes sont visibles dans les transports publics de la région.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des propos insistants, insultants, des gestes déplacés ou encore la contrainte. Tant de manifestations de la violence sexuelle à laquelle de nombreuses adolescentes sont régulièrement confrontées en Suisse. Pour leur apprendre à y faire face et lutter contre la banalisation de ce phénomène, la Ville d’Yverdon-les-Bains et l’association ARIP ont mis sur pied une campagne de prévention sous le titre «Nom de code: Respect pour toutes et tous».

En mai, une douzaine d’Yverdonnoises de 12 à 17 ans ont ainsi participé à un week-end de sensibilisation, inspiré d’une expérience pilote menée en 2010 à Renens. Elles ont alors tenté de définir ce qu’est une femme parfaite, ont participé à des jeux de rôle ou appris à dire stop. Dire stop aux camarades masculins qui racontent qu’ils «veulent les baiser» ou les traitent de «salope». Et le dire fermement. «Depuis cette campagne, je ne laisse plus passer grand-chose, raconte Lara, 16 ans. Je ne ris pas lorsque je leur demande d’arrêter et je les fixe d’un regard franc.»

Neuf de ces adolescentes ont accepté de poser sur des affiches placardées dans les transports publics de la région. «Un acte courageux», souligne Sophie Janin, animatrice socioculturelle en charge du projet. Au travers du regard, d’une allure déterminée et d’un slogan qu’elles ont chacune choisi, elles invitent la population à se pencher sur cette thématique.

(24 heures)

Créé: 19.09.2012, 12h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...