Hublot remet au pas un jeune créateur de montres

CONFLIT L’entité du groupe LVMH accuse Freddie Bussy d’avoir copié le nom de son «best-seller». Le jeune entrepreneur de 19 ans reconnaît sa faute et s’excuse.

Le jeune entrepreneur a baptisé l’un de ses modèles «B Bang». Trop proche du «Big Bang» de Hublot.

Le jeune entrepreneur a baptisé l’un de ses modèles «B Bang». Trop proche du «Big Bang» de Hublot. Image: JOANA ABRIEL-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On peut être un petit génie des affaires, il y a des limites à ne pas franchir. Le jeune entrepreneur Freddie Bussy - patron de deux sociétés à 19 ans - l’a appris à la suite d’une mésaventure avec la marque horlogère Hublot.

Il y a environ une semaine, cet apprenti de commerce a reçu un courrier on ne peut plus clair. Sa montre «B Bang» a un nom trop similaire au modèle «Big Bang» de Hublot, l’avertit gentiment mais très sérieusement un cabinet juridique représentant l’entité du groupe LVMH. En d’autres termes, il est accusé d’avoir copié le nom protégé de ce qui reste le «best-seller de Hublot», selon sa porte-parole Marine Lemonnier. Le jeune homme a dix jours pour faire disparaître le nom incriminé de tout support de vente et autre site internet.

Ainsi remis à l’ordre, Freddie Bussy reconnaît avoir poussé le bouchon un peu loin. Mais ce qui l’étonne, c’est que sa petite affaire - le modèle pointé du doigt représente 37 montres à 400 francs pièce et sa société Bussy Watches connaît un chiffre d’affaires annuel d’environ 40 000 francs - préoccupe un «groupe si puissant».

La réaction de Hublot n’a rien à voir avec la taille de l’adversaire, selon Marine Lemonnier: «Nous ne pouvons rester inactifs. Sinon, c’est la porte ouverte aux abus tous azimuts et à des contrefacteurs de plus grande envergure.»

Soulagé de ne pas devoir récupérer et détruire ses 37 montres qui ne portent nulle part leur nom de modèle, Freddie Bussy exprime sur Facebook toutes ses excuses à son concurrent.

(24 heures)

Créé: 03.12.2012, 19h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...