Il crée ses glaces sur une plancha givrée

OrbeUn Urbigène a repris un concept thaïlandais. Il produit des glaces d’un autre type pour sa clientèle

Vidéo: Romain Michaud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Florian Pitou, fondateur d’Ice Flow Switzerland, manie ses spatules d’une main de maître dans son appartement d’Orbe. Après avoir haché et mélangé ses ingrédients (fruits, sucreries ou herbes aromatiques) sur sa plancha refroidie à -20 degrés, il étale la mixture qui gèle en moins de trois minutes. Ensuite, il ne lui reste plus qu’à la séparer en petits rouleaux qu’il dispose enfin dans un gobelet. Les glaces sont prêtes à être dégustées. Effectué avec adresse, le geste paraît simple. En réalité, un entraînement rigoureux est nécessaire pour maîtriser la technique, venue de Thaïlande. «Cela fait un peu plus d’un an que je me suis fait livrer ma plancha givrée, explique Florian Pitou. J’ai eu le temps de peaufiner la technique car, au début, ce n’est pas évident. Les rouleaux ne sont pas tout de suite très appétissants.»

Aujourd’hui, Florian Pitou, originaire du Jura français, régale ses colocataires avec ses créations originales et faites maison. Mais pas que. L’entrepreneur prend aussi sa plancha lors des manifestations afin d’y vendre son savoir-faire. «Au début du mois, je me suis rendu au Vevey-Lavaux UP (journée de la mobilité douce), et le concept a cartonné, se réjouit Florian Pitou. J’ai vendu une centaine de glaces et beaucoup de gens s’arrêtaient aussi pour regarder! La création la plus vendue ce jour-là était le sorbet au kiwi, à la banane et au fruit de la passion. Les couleurs vives plaisent beaucoup.»

Car ce sont aussi les gestes du glacier urbigène, un vrai spectacle en soi, qui séduisent les clients. Les commentaires dithyrambiques récoltés sur sa page Facebook en témoignent. Il compte d’ailleurs continuer de se «produire» dans tout le canton de Vaud. «Je participe autant à des événements privés, à des fêtes dans des jardins, à des mariages, etc. qu’à des séminaires ou à des événements pour des professionnels organisés lors de lancements de produits, détaille Florian Pitou, le sourire aux lèvres. Et, avec la saison des festivals qui approche, je pense que mon programme estival sera bien rempli, même s’il me reste encore des disponibilités pour l’instant.» Avis aux amateurs.

iceflowswitzerland@gmail.com (24 heures)

Créé: 24.05.2018, 06h58

Articles en relation

Du caramel dans les gènes familiaux

Terroirs Les Henchoz travaillent en tribu pour les douceurs de la Crème renversante Plus...

Rénovée, l’Auberge de Rivaz joue la brasserie chaleureuse

Réouverture Un restaurant pimpant, une pinte, douze chambres: Lavaux a une adresse à la hauteur de ses vins. Plus...

«Nous ne dorerons plus nos crèmes brûlées au chalumeau»

Explosion Le patron du restaurant genevois touché samedi par une explosion met en cause l’engin à gaz utilisé. Mais les accidents sont rares. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...