L’art de la bande dessinée s’invite à Yverdon

IllustrationMine Vander investit la Cité thermale à l’occasion de la sortie de son nouveau livre.

En 2014, sur la place Pestalozzi, Yasmine Vanderauwera (Mine Vander, de son nom d'artiste) avait réalisé une fresque qui  recouvrait la façade de l’Hôtel de Ville en travaux.

En 2014, sur la place Pestalozzi, Yasmine Vanderauwera (Mine Vander, de son nom d'artiste) avait réalisé une fresque qui recouvrait la façade de l’Hôtel de Ville en travaux. Image: OLIVIER ALLENSPACH -A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour marquer la sortie de son nouvel ouvrage, J’ai bien noté… Tout ce qu’on s’est dit, vol. 2, aux Editions Slatkine, l’auteure et illustratrice Mine Vander propose différentes activités artistiques à Yverdon. D’abord, des ateliers de dessin le mercredi 27 et le jeudi 28 septembre, de 18h30 à 20h, pour les 16 ans et plus au café L’Intemporel. Les participants devront raconter les perles entendues lors de discussions de la vie quotidienne sous forme de bulles de bande dessinée.

Ensuite, l’artiste vernira son nouveau livre le 30 septembre de 10h30 à 11h30, à la Bibliothèque publique et scolaire. Enfin, après avoir avalé un café accompagné d’un croissant et demandé un autographe, les visiteurs pourront admirer la création de Mine Vander sur les fenêtres de l’établissement. Les passants, eux, pourront la voir jusqu’au 26 octobre.

Inscriptions aux ateliers 024 423 60 40 (24 heures)

Créé: 25.09.2017, 18h44

Mine Vander. (Image: OLIVIER ALLENSPACH -A)

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.