L’offre en accueil de jour va quasi doubler à Payerne

Petite enfanceLa Commune va investir plus d’un million dans le déménagement et l’agrandissement de sa garderie-nurserie.

Aujourd'hui, la garderie-nurserie de Payerne se trouve à la rue de la Boverie.

Aujourd'hui, la garderie-nurserie de Payerne se trouve à la rue de la Boverie. Image: GOOGLE STREET VIEW

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La région de Payerne-Corcelles est sous-dotée en termes de places d’accueil pour la petite enfance. Ce constat, souligné par la syndique du chef-lieu broyard Christelle Luisier, est récurrent. Il est notamment attesté par la liste d’attente qui a dû être mise en place pour les bébés (2-24 mois) et les trotteurs (18-36 mois).

Afin d’y remédier, la Municipalité va suivre le plan de développement présenté en 2015 par l’Association régionale d’accueil de jour (ARAJ), qui prévoit la création de 66 places supplémentaires pour l’Association Les Passerelles dont sont membres les deux communes voisines. Trente-deux d’entre elles vont augmenter l’offre existante à Payerne. Les trente-quatre autres se trouveront dans la nurserie garderie corçalline qui ouvrira ses portes en septembre.

«À Payerne, notre offre va presque doubler, puisque notre capacité passera des 34 places actuelles à 44 dès 2019, pour arriver à terme à 66 places», précise le municipal Julien Mora. Une telle augmentation n’était cependant pas possible sur le site actuel, rue de la Boverie. La Municipalité a donc approché l’entreprise HRS afin de voir si elle ne pouvait pas trouver les locaux nécessaires dans les trois immeubles de cinq étages actuellement en construction à la rue de Guillermaux, sur le site de l’ancienne ferme Givel.

«Nous espérons pouvoir inaugurer ce nouveau centre de vie enfantine au printemps prochain»

Les discussions ont débouché sur la location de 470 m2 au rez-de-chaussée de deux des trois bâtiments, ainsi que d’un «jardin» de 185 m2. Mis à l’enquête publique en février, le projet a obtenu son permis de construire au début de l’été. «Si tout se passe bien, nous espérons pouvoir inaugurer ce nouveau centre de vie enfantine au printemps prochain», reprend Julien Mora.

Avant cela, il faudra équiper cette nouvelle garderie-nurserie: cloisons intérieures, faux plafonds et revêtement de murs et de sols viendront habiller des locaux semi-bruts, en plus du mobilier qui est également à la charge de la Commune. L’investissement total se monte à 1,22 million, dont la moitié sera financée par l’emprunt. Quant à la location des locaux, elle se monte à 94'400 francs par année. (24 heures)

Créé: 04.08.2018, 18h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.