La flamme des JOJ réunit les enfants de quatre écoles

SportLes établissements primaires de la Broye organiseront plusieurs activités en vue des Jeux olympiques de la jeunesse, dont une flamme lancée, lundi à Cudrefin.

Lundi à Cudrefin, Lola a présenté la torche broyarde des JOJ à ses 160 petits camarades de l’école.

Lundi à Cudrefin, Lola a présenté la torche broyarde des JOJ à ses 160 petits camarades de l’école. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce ne sera pas la véritable flamme des Jeux olympiques de la jeunesse 2020 à Lausanne, mais la torche allumée lundi à Cudrefin par des écoliers broyards a de l’allure. Il y a quinze ans, cette torche annonçait la prochaine organisation des Jeux olympiques d’été à Athènes. Portée à l’époque par un Broyard, elle a été cette fois rallumée par Philippe Vidmer, directeur de l’établissement primaire d’Avenches et environs, dans les mains de la petite Lola, qui l’a ensuite présentée à tous ses camarades du collège local, soit quelque 160 élèves.

Au total, ce sont près de 2000 enfants de 1P à 4P de toute la Broye vaudoise qui feront défiler cette flamme dans le cadre d’un relais inédit, organisé par les quatre établissements régionaux, soit avec ceux de Payerne, Granges-Marnand et Moudon-Lucens. «Notre idée de base était de créer des événements pour l’établissement de Payerne, puis nous avons pensé à contacter aussi nos voisins. Un moment, nous envisagions même d’y intégrer ceux de la Broye fribourgeoise», explique Christian Chevalier, directeur de Payerne.

Le clin d’œil intercantonal sera toutefois bien de la partie puisque, après son trajet dans les classes de chaque établissement, la torche broyarde sera transmise en terres fribourgeoises. Ce sera le cas le 24 septembre à Dompierre, entre Avenches et Payerne, puis le 8 novembre à Fétigny en chemin vers Granges et enfin le 21 novembre à Villeneuve, quand elle prendra la route de Lucens. «Pour nos conseils de direction et nos enseignants membres des groupes de travail mis en place, il est intéressant de collaborer avec de nouveaux partenaires», précise Éric Novello, directeur de Moudons-Lucens.

Car outre la flamme pour les 1P à 4P, les 5-6P s’affronteront par classes sur un parcours d’agilité chronométré, concocté par le Service de l’éducation physique et du sport. À la clé, les meilleurs disputeront une finale régionale en novembre à Moudon, puis la finale cantonale à la patinoire de Malley, en janvier 2020. «Pour les quelque 1000 élèves de 7-8P, un Olympic Day, soit un parcours du combattant de style «Mud Day», sera organisé en mai sur la place d’armes de Valacrêt, à Moudon», détaille encore Xavier Nicod, doyen chargé de direction à Granges.

En tout, les 4000 élèves du primaire répartis de Cudrefin à Moudon seront ainsi sensibilisés à l’esprit du baron de Coubertin durant toute l’année scolaire. À Cudrefin, les maîtresses ont imaginé une Semaine olympique tant que la flamme broyarde y brûlera. Elle transitera ensuite par Salavaux, Faoug, l’école du Château d’Avenches, Oleyres et le Collège de Sous-Ville d’Avenches, avant d’aller à Payerne.

«Ces écoles sont parfaitement dans la ligne de ce que la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) tente de mettre en place depuis deux ans, soit promouvoir les liens entre élèves, parler des valeurs olympiques. Bref, donner du sens à la tenue de cet événement», se réjouit Pierre-Alain Mellina, chargé de mission JOJ pour la DGEO. Un élan qui se poursuivra aussi en classe, du matériel scolaire spécifique ayant été créé pour l’occasion.

Créé: 03.09.2019, 08h01

Articles en relation

Les étudiants vaudois bûchent en vue des Jeux olympiques de la jeunesse

Formation L’ECAL et l’École de la construction travaillent à la réalisation de la future vasque olympique. L’UNIL, l’EPFL ou encore l’École hôtelière de Lausanne sont aussi de la fête. Plus...

A la recherche de la flamme olympique

Epalinges Les JOJ 2020 ont inspiré les élèves de Bois-Murat pour leur spectacle. Cesla Amarelle et Ian Logan assistaient à la première. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.