La maison de naissance de Payerne franchit des étapes

MaternitéLe projet de trois sage-femmes est à l’enquête. Elles cherchent à réunir 70'000 francs par crowdfunding.

Le projet de Maison de naissance Ô Nénuphars est porté par Fanny Curchod, Mélanie Corminbœuf et Brigitte Schaffner.

Le projet de Maison de naissance Ô Nénuphars est porté par Fanny Curchod, Mélanie Corminbœuf et Brigitte Schaffner. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On entre dans le concret, mais en même temps, cela met d’autant plus la pression.» Initiatrice de la maison de naissance payernoise Ô Nénuphars, avec ses collègues Fanny Curchod et Brigitte Schaffner, Mélanie Corminbœuf se réjouit de voir le projet aller de l’avant. Jusqu’au 9 décembre, le changement d’affectation de l’ancienne garderie, où l’infrastructure devrait venir se loger, est à l’enquête publique.

En parallèle, les trois sages-femmes travaillent sur le financement du dossier. Par le biais d’un crowdfunding lancé en octobre, elles souhaitent récolter au moins 70 000 fr. d’ici à la fin de l’année. Alors qu’il ne reste que 50 jours, elles n’ont réuni que 24% de la somme espérée. «C’est plus compliqué que ce que nous imaginions, c’est pourquoi, nous allons lancer plusieurs démarches pour sensibiliser le public à notre projet ces prochains jours.» Du 14 au 25 novembre, elles seront ainsi présentes sur le stand de la Jeune chambre internationale (JCI) de la Broye, au Comptoir broyard.

Ayant prévu aussi d’investir 70 000 fr. de fonds propres avant d’aller négocier auprès des banques, les trois femmes entendent encore démarcher entreprises et Communes. Tout en finalisant le dossier administratif pour remplir les conditions imposées par la Santé publique vaudoise en vue d’obtenir le permis d’exploiter.

Outre la promotion de la maison de naissance, la JCI profitera de son stand de 80 m2 pour présenter sa plateforme www.se-lancer.ch pour booster la création d’entreprises et son projet caritatif Connect la Broye. «Notre présence se voudra également récréative, avec des combats d’archers en réalité virtuelle et un bar avec des currywurst», a détaillé lundi Kevin Crausaz au nom des 35 jeunes entrepreneurs.


Infos: www.lokalhelden.ch/maison-de-naissance-o-nenuphars

Créé: 12.11.2019, 07h58

Articles en relation

La garderie deviendra maison de naissance

Payerne Trois sages-femmes broyardes ont trouvé l’endroit rêvé pour ouvrir une maison de naissance. Plus...

Deux couveuses pour les prématurés broyards

Payerne Deux pouponnières pour les bébés nés avant terme ont été aménagées sous la conduite d’une spécialiste en néonatalogie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...