Le Tour de France militant débarque à Yverdon

ClimatDes cyclistes au maillot vert viendront à la Dérivée le 18 août.

De nombreux cyclistes arriveront à Yverdon le 18 août, comme ici à Rouen (FR) le 15 juillet dernier.

De nombreux cyclistes arriveront à Yverdon le 18 août, comme ici à Rouen (FR) le 15 juillet dernier. Image: FRED. M./TOUR ALTERNATIBA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Dérivée, lieu culturel estival yverdonnois, avait promis des rendez-vous uniques en annonçant sa programmation. Elle tient parole en accueillant, le 18 août, le tour Alternatiba. Quèsaco? Une sorte de Tour de France militant. Explications.

Pendant l’été, des cyclistes sillonnent les routes suisses et françaises non pas pour porter le maillot jaune, mais pour trouver des initiatives locales en faveur du climat. «Devant l’urgence du changement climatique, nous questionnons la mobilisation citoyenne pour un meilleur vivre-ensemble», expliquent les militants sur la page Facebook de l’événement. Leur slogan est d’ailleurs sans équivoque. «Changeons le système, pas le climat!»

5800 kilomètres de route

Partis le 9 juin de Paris, les cyclistes qui composent le groupe vont pédaler sans ménager leurs efforts. En effet, ils ont près de 5800 kilomètres de route à avaler, en 200 étapes. Durant leur périple, les militants ont un modus operandi bien précis: ils roulent pour partir d’une ville et en rejoindre une autre, puis installent stands, oriflammes et chapiteaux pour organiser des conférences et des moments d’échange avec la population.

À Yverdon, la formule ne sera pas différente. «On les accueillera tout le samedi 18 août, explique Mathilde Marendaz, coordinatrice de l’événement, ouvert au public et entièrement gratuit. Le matin dès 9 heures nous ferons un déjeuner-jardinage aux Nouveaux Jardins (chemin du Maréchat, plantage de la commune) avec des contes d’autour du monde lus et préparés par les participants. Ce projet de l’Entraide protestante suisse (EPER) réunit des personnes suisses et réfugiées en tandem autour du jardinage dans le but de favoriser une activité sociale, durable et de plein air.»

Dès 11 heures, les participants partiront avec les cyclistes fraîchement arrivés de Pontarlier (FR) pour aller à la découverte des sites d’alternatives écologiques locales: les Incroyables Comestibles, les Jardins du Cœur, les Jardins partagés… Avant d’arriver à la Dérivée.

Après une présentation du tour Alternatiba au sein de l’espace culturel, une table ronde réunissant artistes, associations locales d’aide aux migrants et plusieurs jeunes réfugiés yverdonnois se tiendra de 14 à 15 heures pour s’interroger sur les questions liées à l’intégration.

Enfin, l’exposition «Regards croisés sur demain» sera inaugurée. Elle est le fruit d’une collaboration entre jeunes migrants et jeunes établis en Suisse qui entremêlent leurs regards et leurs rêves sur l’avenir de la planète.

Programme de l’événement
www.laderivee.ch (24 heures)

Créé: 09.08.2018, 19h40

Articles en relation

Les Suisses voteront pour faire une place au vélo dans la Constitution

Mobilité Bien que peu contraignant, le texte adopté par le parlement satisfait les promoteurs de la cause cycliste. Plus...

À vélo électrique en toute légalité

VTT A l’heure où l’Union cycliste chasse les moteurs dans le peloton, certains vététistes, comme Julien Absalon, s’entraînent avec des vélos électriques. Pour quels avantages? Plus...

Steve Morabito lance un passeport cycliste

Cyclisme Le champion valaisan connaît les vertus du travail en équipe et les bienfaits du partage. Il les met en application. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.