Les Trois Suisses de Vucherens, belle pinte adepte de bistronomie

Le coup de fourchettePasser d'Anton Mosimann à une pinte régionale a obligé Yves Chappuis a redéfinir ses priorités. Il le fait très bien.

Yves Chappuis et sa femme, Sabrina, dans le restaurant repris de la maman du premier. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quand je suis passé d’une bonne vingtaine de cuisiniers dans la brigade d’Anton Mosimann, à Londres, puis à plus de 40 collaborateurs au Kulm de Saint-Moritz, à un seul chef à l’auberge communale de Vucherens, il a fallu mettre des priorités et éliminer un peu les chichis de la carte pour se concentrer à l’essentiel.» Chef du Restaurant des Trois Suisses de Vucherens depuis près de dix-neuf ans, Yves Chappuis se dit que la mue a finalement bien pris. Arrivé dans les murs de cette enseigne pour y seconder sa maman, le patron a ensuite repris l’affaire et y travaille désormais avec son épouse, Sabrina, qui a mis de côté son métier d’ambulancière pour gérer la salle. Et dire que l’un de ses patrons d’apprentissage lui avait dit que la cuisine n’était pas faite pour lui!

Tout en proposant une cuisine du terroir soignée, le couple souhaite que l’établissement reste un bistrot de village, une denrée ayant plutôt tendance à se raréfier. Sur leur site, ils rappellent que les circuits courts sont privilégiés avec des viandes de la région et des fruits et légumes du jardin, voire d’à peine plus loin. Dans cette démarche écologique, même les pailles servies avec l’apéritif sont réutilisables.

Chaque quinzaine, la carte évolue. Après les abats lors de notre visite, les cuisses de grenouille seront à l’honneur, puis le restaurant prendra des airs de brasserie. Quelques propositions saisonnières sont ajoutées et certains plats principaux traversent les mois. Lors de notre dégustation, nous nous sommes laissés ravir par l’escalope de foie gras poêlée aux pommes et romarin en entrée (16 fr.).

Une garniture séduisante

Quinzaine des abats oblige, nous avons aussi goûté un pied de porc au madère et ses röstis (13 fr. une pièce, 25 fr. 2 pièces), mais la carte proposait aussi tripes à la milanaise, boudin, atriaux ou ris et langue de veau. La garniture de carottes et lardons est séduisante, exaltant le tout. Dans les propositions de saison, le croustillant de Moelleux du Moléson aux noix de pécan (14 fr.) était accompagné d’une sauce à salade balsamique à se relever la nuit.

En plat, l’entrecôte de bœuf nature et sa sauce balsamique et échalotes (41 fr.) était parfaitement saisie pour une viande commandée saignante. Si des frites maison accompagnent le plat, elles auraient mérité une tombée de sel supplémentaire. Le tartare de bœuf au cognac avec frites, salades et pain grillé de boulangerie (36 fr.) était également parfaitement relevé. Le client peut même goûter la préparation avant le service et la modifier selon ses goûts.

Joli choix de crus

Enfin, pour le dessert, diverses crèmes brûlées sont proposées en solo (7 fr. 50) ou en duo (13 fr.). Celle au vin cuit était succulente, mais le tartare d’ananas et poires caramélisées au sirop d’érable, épices et sorbet choco (12 fr.) valait aussi le détour.

Pour accompagner le tout, la carte des vins propose un joli choix de crus provenant des diverses régions viticoles vaudoises, du Vully à La Côte, mais aussi des vins suisses, français, italiens et espagnols. En terre joratoise, nous nous sommes laissé tenter par un demi de plant robert de la Commune de Corcelles-le-Jorat (38 fr.), qui possède des vignes à Épesses.

Créé: 24.01.2020, 11h43

L'adresse

Restaurant Les Trois Suisses

Route de Moudon 2, 1509 Vucherens.

Tél. 021 903 10 24.

www.trois-suisses.ch

Fermé dimanche soir et lundi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.