Les arts taoïstes s’offrent un centre européen à Bullet

Balcon du JuraFinancement acquis, le chantier du projet Ming Shan démarrera juste après Pâques.

Ming Shan s’organise autour d’une cour centrale.

Ming Shan s’organise autour d’une cour centrale. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Obtus les montagnards? Pas tant que ça. Et ce n’est pas le Dr Fabrice Jordan qui dira le contraire. Financement en poche, il verra dans quelques semaines son rêve de 2011 prendre forme du côté de Bullet. Juste après Pâques commencera la construction d’un centre européen d’arts taoïstes. Et si le projet baptisé Ming Shan a mis du temps à se dessiner, c’est en aucun cas à cause des Bullatons. Parce que si lors de la mise à l’enquête publique, la commune du Balcon du Jura a reçu beaucoup de visiteurs d’un peu partout, notamment des gens issus du domaine médical, aucune opposition n’a été déposée. «Je pense que l’on peut dire que les habitants de Bullet ont fait preuve d’un bel esprit d’ouverture, non?» sourit le syndic Jean-Franco Paillard.

Mais avant d’ouvrir ses portes, si possible au printemps 2019, Ming Shan doit d’abord sortir de terre dans ce cadre idyllique qui domine tout le plateau vaudois et romand. Aux portes du village, direction Les Cluds, le centre prendra place sur une parcelle de 5000 m2.

Bâtisse Feng Shui
Conçu selon les principes du Feng Shui - l’un des arts taoïste, en l’occurrence dédié à la bonne gestion architecturale - il a été pensé avec une prédominance de bois pour s’intégrer de manière harmonieuse dans le paysage de la région. «Le centre sera ouvert toute l’année, aux villageois, comme aux passants et aux touristes», précise le Dr Jordan, médecin FMH à Yverdon et personnalité reconnue de la médecine traditionnelle chinoise.

Que trouveront-ils derrière les portes de ces bâtiments organisés autour d’une cour centrale? Ming Shan est conçu comme un centre culturel. Il inclura donc trois salles de formation, un cabinet médical et centre de soins, une cafétéria, un dortoir de 8 places et 10 chambres doubles, une boutique, ainsi qu’une bibliothèque. Et un temple, car la religion fait aussi partie du taoïsme, bien que le lieu soit en premier lieu ouvert et laïc.

Approche holistique
Les visiteurs y trouveront des prestations essentiellement axées sur la préservation de la santé et de la pratique du taoïsme: taï-chi, diététique et cuisine chinoises, méditation, feng shui. Pour résumer, le taoïsme est un système philosophique et spirituel qui propose un ensemble de pratiques permettant à l’homme de se relier à son environnement et de retrouver ses rythmes propres. «En Suisse romande, une seule des différentes branches du taoïsme concerne entre 100'000 et 200'000 personnes. Ce projet s’inscrit dans un secteur à forte croissance, sa viabilité économique semble assurée», souligne Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois, qui a vite soutenu l’idée du Dr Jordan.

«Sans lui, nous n’aurions sans doute pas pu obtenir un prêt du Canton au titre de la loi sur l’appui au développement économique», précise-t-il. C’est notamment pour cela que le projet devisé à 5 millions de francs dispose d’un financement entièrement local. «Dans un premier temps, nous avions envisagé des pistes en Chine. Au final, nous sommes totalement indépendants des autorités chinoises. Nous serons néanmoins liés avec ce pays, via les partenariats prévus avec leurs quatre plus grands temples taoïstes», conclut Fabrice Jordan

Créé: 04.04.2017, 18h02

Articles en relation

Un centre taoïste s’apprête à sortir de terre

Bullet Le chantier débutera cet automne, avec l’accord des autorités. Le lieu sera ouvert à d’autres cultures Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.