Pour concentrer son offre de catéchisme, la paroisse investit

AvenchesUne rénovation de la cure catholique est prévue. Les communes du Vully y participent pour les locaux de catéchisme.

Voisine de l'église, la cure catholique d’Avenches subira un lifting complet.

Voisine de l'église, la cure catholique d’Avenches subira un lifting complet. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En concentrant au maximum les offres de catéchisme chaque premier dimanche du mois en parallèle à la messe pour éviter une surcharge de l’agenda des familles, la paroisse catholique d’Avenches et du Vully s’est trouvée confrontée à un nouveau dilemme, il y a cinq ans. Cette décision «a été récompensée par une participation accrue, mais trouve ses limites imposées par le nombre de locaux à disposition», précise un préavis municipal d’Avenches. La cité devra mettre la main au porte-monnaie. Pour un peu plus de 1 million de francs, la paroisse entend rénover sa cure et créer de nouveaux locaux de pastorale, pour lesquels les Communes de Faoug, de Vully-les-Lacs et de Cudrefin sont aussi mises à contribution.

«Il y avait de moins en moins de bénévoles pour assurer un enseignement religieux le mercredi après-midi ou le samedi et le dimanche. Du coup, après une analyse des besoins des familles, nous avons proposé de regrouper les activités le dimanche, tout en reculant l’horaire de la messe de 9 h à 11 h», explique André Fischer, assistant pastoral. À l’issue de l’office, les familles sont invitées à partager un repas communautaire et intergénérationnel. Une démarche qui remplit souvent la salle de paroisse.

Plus d’espaces nécessaires

Outre la cure, les catholiques possèdent l’église sur la parcelle voisine, sous laquelle est aménagée la salle de paroisse. Pouvant être partagé, ce local n’est toutefois capable d’accueillir que deux groupes à la fois. Mais la concentration des activités réunit les groupes du premier pardon, de la première communion ou le KT Bible. Un module pour les enfants entre l’âge de fréquenter l’éveil à la foi œcuménique et le premier pardon sera aussi bientôt proposé. De nouveaux locaux sont donc nécessaires. Pour ce faire, le projet dans la cure prévoit de transformer le local de 43 m2 dévolu à l’activité pastorale et d’en créer un nouveau de 29 m2 dans l’ancien local de chauffage, puisque le bâtiment sera raccordé au chauffage à distance avenchois. Selon la convention signée entre paroisse et Communes, «les frais d’entretien lourd des lieux de culte et de catéchisme sont pris en charge par les Communes, qui s’entendent entre elles pour déterminer leur répartition financière».

L’ancien district d’Avenches abritant 2821 catholiques, les 276'000 fr. (238'000 fr. de travaux et 15% de divers) à se répartir entre les quatre Communes seront financés au prorata de leur lieu de domicile. Avec 1540 paroissiens, Avenches assumera ainsi un peu plus de 150'000 fr. Si Cudrefin et Faoug ont prévu leur part dans leur budget 2019, Vully-les-Lacs devra passer par un préavis pour 71'600 fr.

Maison de maître édifiée en 1899, la cure subira un lifting complet avec rénovation de la toiture, désamiantage, remplacement des fenêtres et portes, changement des cuisines, salles de bains, sols, murs et plafonds ou mise en conformité de l’électricité. Ses appartements ont été utilisés par les prêtres, les dames de cure ou le concierge de la paroisse au fil des ans. Désormais libérés, ils seront mis en location, assurant une rentrée financière pour la paroisse.

Créé: 03.02.2019, 09h59

Articles en relation

Une mosaïque rarissime découverte à Avenches

Archéologie Mise au jour lors de travaux, une mosaïque unique en son genre permet de mieux comprendre les faubourgs de l’antique capitale des Helvètes. Plus...

Une nouvelle vie s’organise à l’Hôtel de Ville

Avenches Après deux ans de chantier, l’administration communale vient de réinvestir les locaux historiques de la rue Centrale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.