Un toit venu de St-Sulpice pour abriter les écoliers de Moudon

BroyeLa commune souhaite acquérir une structure modulaire pour y installer notamment une unité d’accueil parascolaire.

La structure modulaire prendra place dans la partie supérieure du jardin Robinson, non loin du collège de l’Ochette (sur l'image).

La structure modulaire prendra place dans la partie supérieure du jardin Robinson, non loin du collège de l’Ochette (sur l'image). Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Afflux de nouveaux habitants, nouvelle loi scolaire (LEO) et bâtiments vieillissants, la commune de Moudon a besoin de locaux pour les classes et le parascolaire. L’Association intercommunale scolaire Moudon, Lucens et environs (AISMLE) veut ouvrir une unité d’accueil pour écoliers à la rentrée de septembre.

Comme Moudon ne dispose pas d’espaces libres dans les bâtiments existants, la Municipalité va proposer mardi au Conseil communal l’achat d’une structure modulaire comprenant 48 places. Deux nouvelles classes, que la Commune doit ouvrir à la rentrée, prendront également place dans ce pavillon. L’acquisition de l’infrastructure, actuellement propriété de la commune de St-Sulpice, et son installation dans la Broye sont devisées à 467'000 fr. (dont 200'000 pour l’achat). «Nous avions pensé à établir cet accueil parascolaire ailleurs, mais il n’y avait pas assez de places, relève Lucas Contomanolis, municipal en charge des bâtiments. Nous avons déjà 24 enfants inscrits alors que nous n’avons jamais fait de publicité».

La structure modulaire prendra place dans la partie supérieure du jardin Robinson, non loin du collège de l’Ochette. Achetée neuve par St-Sulpice en 2011, elle est «en bon état» selon la Municipalité et équipée d’une cuisine, de vestiaires, de toilettes et de climatiseurs, entre autres. Ces locaux seront ensuite loués à l’AISMLE par la commune de Moudon.

Créé: 21.03.2015, 18h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...