Une école secondaire à 45 millions se profile à Cugy

Broye fribourgeoiseLes délégués des communes voteront bientôt sur le crédit de construction du troisième cycle d’orientation régional.

Les citoyens de la Broye fribourgeoise se prononceront le 10 février 2019 sur le futur CO de Cugy.

Les citoyens de la Broye fribourgeoise se prononceront le 10 février 2019 sur le futur CO de Cugy. Image: ATELIER BERCHIER, FRIBOURG

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur un terrain de 20'000 m2, à proximité de la salle communale de Cugy (FR) et du terrain de football, un nouveau cycle d’orientation (CO) de trois bâtiments pour 400 élèves devrait voir le jour à l’horizon 2021. Pour l’ensemble des élèves du niveau secondaire de la Broye fribourgeoise. À l’étude depuis des années pour faire face à la croissance démographique régionale, les établissements d’Estavayer-le-Lac et de Domdidier arrivant à saturation, la nouvelle école s’apprête à franchir plusieurs écueils ces prochaines semaines.

Si l’avant-projet avait été présenté le printemps dernier à l’assemblée des délégués, une nouvelle séance d’information est organisée ce mercredi à Cugy, à deux semaines du vote des représentants des communes. «Ces six derniers mois, nous avons affiné le dossier au sein de la Commission de bâtisse, où plusieurs communes sont représentées, détaille le préfet Nicolas Kilchoer. Pour le projet final qui sera présenté ce mercredi soir, nous avons déjà lancé certains appels d’offres et choisi des options comme les couleurs des murs ou le type de pupitres, qui seront aménagés.»

La facture du CO a aussi évolué au fil des diverses démarches. Alors qu’un montant de 31 millions de francs pour la réalisation était évoqué lors de la validation du crédit d’étude de 3,27 millions en 2016, les délégués devront avaliser une facture de 33,34 millions le 21 novembre.

Votation populaire en février

En y ajoutant les frais d’étude et la subvention cantonale de 8,24 millions, le montant final est de l’ordre de 44,86 millions. «Pour les communes, on reste toutefois au-dessous de l’ordre de grandeur de 35 millions annoncés de longue date», ajoute le président de l’association du CO des communes de la Broye. La somme dépassant allègrement la limite maximale de 20 millions, un référendum obligatoire auprès de la population est déjà fixé au 10 février.

Le site de Cugy a été retenu pour sa position stratégique. Les enfants du village voisin de Fétigny, ceux des enclaves en terres vaudoises ou encore de Montagny devraient y être scolarisés dès l’ouverture de l’établissement, qui sera accessible en train comme en bus. L’accès routier se fera via le chemin de Vesin, côté est du bâtiment. Côté ouest, un arrêt de bus sera créé au bord de la route cantonale et les élèves pourront accéder au site via un chemin piétonnier, empêchant ainsi toute circulation devant les bâtiments à construire.

Selon le calendrier, le chantier pourrait être lancé en mars prochain, après la votation populaire. «Le dossier d’enquête sera publié ce vendredi dans la «Feuille officielle du canton de Fribourg», ajoute le préfet Kilchoer.

Il s’agira de construire trois volumes. Le premier abritera 21 salles de classe, l’administration, la salle des maîtres ou des classes spécialisées pour les sciences ou le dessin. Un second bâtiment abritera une salle de gymnastique double, ses vestiaires et le chauffage à distance. Enfin, le dernier module réunira le réfectoire, la bibliothèque, la salle de musique ou les salles pour les PPLS. «À part les classes qui sont prévues pour 400 écoliers, tout le reste est dimensionné pour en accueillir 550, si bien qu’un agrandissement sera facilement réalisable dans un second temps si nécessaire», conclut le président. (24 heures)

Créé: 07.11.2018, 07h56

Articles en relation

Cugy en alerte à cause d’une fuite de gaz naturel

Broye Une poche de gaz a été percée, jeudi, vers 12 h 30, sur un chantier. Le village fribourgeois reste encore sous surveillance durant 24 heures. Plus...

Cugy respire à nouveau

Broye fribourgeoise Jeudi, une grosse fuite de gaz naturel était annoncée. La situation est finalement revenue à la normale dimanche matin. Plus...

Solution du moulin en pole position pour le futur EMS

Estavayer-le-Lac Les communes du district de la Broye doivent choisir entre deux sites pour l’implantation d’un futur établissement de 90 lits. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.