Une tour de 8 mètres pour admirer les beautés de la Grande Cariçaie

Cheseaux-NoréazL'observatoire inauguré mercredi offre une vue idéale sur la rive et les îles prisées des oiseaux.

Quels spécimens à plume peut-on voir depuis le nouvel observatoire des îles de Cheseaux? Christophe Le Nédic, collaborateur scientifique de la réserve, présente un sympathique trio. Vidéo: Anetka Mühlemann


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dissimulée la plupart du temps derrière un cordon boisé, la Grande Cariçaie cache volontiers ses charmes et sa beauté aux visiteurs. C'est d'autant plus vrai depuis le début des années 2000 quand la création de réserves naturelles le long de la rive sud du lac de Neuchâtel en a fortement restreint l'accès aux humains. Depuis mercredi, les amoureux de la nature comme les simples curieux bénéficient toutefois d'un nouveau point de vue sur ce patrimoine à la richesse internationale. Une tour de bois de 8 mètres de haut vient d'être inaugurée le long de la route de la Grève, sur le territoire de la commune de Cheseaux-Noréaz.

«Grâce à elle, on peut prendre de la hauteur et mieux comprendre l'importance de ce site et les raisons qui ont poussé les défenseurs de la nature à le protéger», a relevé Catherine Strehler Perrin, présidente de l'Association Grande Cariçaie (AGC), également cheffe de la division Biodiversité et Paysage à la Direction générale de l'environnement du canton de Vaud. Et c'est vrai qu'à 8 mètres du sol, le panorama qui s'offre sur les berges du lac de Neuchâtel, mais aussi sur la rive nord et le Jura est à couper le souffle.

C'est d'abord pour admirer ce haut lieu de l'ornithologie que l'Association Grande Cariçaie a fait transformer ces quelque 14 mètres cubes de mélèze valaisan en observatoire libre d'accès. «Dimensionnée pour accueillir 30 personnes, la tour est idéalement placée face à deux îles, refuges très prisés des oiseaux», souligne Michel Baudraz, directeur de l'AGC.

De là haut, les différents biotopes de la ceinture marécageuse typique de la Grande Cariçaie sont donc bien visibles. En partant de la forêt alluviale, se succèdent en direction du lac des prairies basses peu inondées, puis des prairies plus denses et une étroite bande composée de grands carex (plante qui a donné son nom au lieu), qui borde la zone plus inondée des roselières et étangs intérieurs. Et puis, au large apparaissent une île et un brise-lames émergés construits dans le cadre de la lutte contre l'érosion des rives. «On peut y observer des espèces rares tel le blongios nain, le héron pourpré ou la panure à moustache, voire le butor étoilé en hiver», décrit l'ornithologue Michel Antoniazza. On y voit évidemment aussi d'autres oiseaux plus courants telles la nette rousse, le grèbe huppé, l'oie cendrée ainsi que de nombreux goélands leucophées et grands cormorans. (24 heures)

Créé: 30.06.2016, 09h38

Articles en relation

Fonds recherchés pour retaper la tour surplombant la Grande Cariçaie

Nature Le centre Pro Natura de Champ-Pittet lance un appel aux dons à l’occasion de ses 30 ans, pour rénover son observatoire. Plus...

La Grande Cariçaie, garde-manger bien garni pour les chauves-souris

Faune Les biologistes recensent les espèces de chiroptères de la rive sud du lac de Neuchâtel. Beaucoup sont menacées. Plus...

La rive sud du lac est prisée par les abeilles sauvages

Grande Cariçaie Un recensement réalisé en 2014 a permis d’identifier une centaine d’espèces. Seules 23 étaient connues jusqu’alors. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.