Passer au contenu principal

L'abbatiale de Payerne sera rénovée dès l'an prochain

C'est fait: la Commune a annoncé ce lundi avoir réussi à réunir, avec l'aide de la Confédération, du Canton et de fondations, la quasi totalité des 7,5 millions de francs pour restaurer l'église du Xe siècle.

«Enfin, on va pouvoir avancer», sourit Jean-Marc Barilier, président de l’Association pour la sauvegarde de l’abbatiale. Lundi matin, la Commune de Payerne a annoncé que les travaux dans la plus grande église romane de Suisse allaient débuter dès l'an prochain. Des études archéologiques seront menées, avant que les fondations soient renforcées et sa toiture étanchéifiée. Depuis sa construction, le monument a des problèmes de stabilité. En plus de s'affaisser, il souffre d'infiltrations d'eau, détruisant peu à peu ses peintures.

Pour sauver ce monument d'importance nationale, la Confédération va verser 3,8 millions de francs, le Canton 1,5 millions, les Fondations Ernst Göhner et Sophie et Karl Binding respectivement 500'000 francs et 100'000 francs, sommes qui s'ajoutent au don de 750'000 francs de la Loterie Romande et aux 110'000 francs de l'Association pour la sauvegarde de l'abbatiale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.