Un ado de 16 ans braque un kiosque à l’aide d’un bâton tactique

Fait diversLe jeune homme a été arrêté quelques heures après le brigandage qui a eu lieu à Grandson. Une partie du butin et son «arme» ont été retrouvées.

Un brigandage a été commis dans le kiosque de la place du Château à Grandson, samedi après-midi.

Un brigandage a été commis dans le kiosque de la place du Château à Grandson, samedi après-midi. Image: STREET VIEW - DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il a donné un grand coup de pied dans la porte, certainement pour créer un effet de surprise, puis il a menacé mon beau-fils qui se tenait juste devant en lui demandant de l’emmener jusqu’à la caisse…» Alors affairé dans l’arrière-boutique, le patron d’un kiosque de Grandson n’a pas réalisé tout de suite ce qui se passait, samedi vers 15h15, quand un individu encagoulé et armé d’un bâton tactique (une sorte de matraque télescopique), s’est fait remettre l’intégralité de la caisse, soit plusieurs centaines de francs, avant de piquer dans la foulée quelques paquets de cigarettes. C’est à ce moment-là que l’homme a compris et a tenté d’intervenir alors que l’agresseur prenait la fuite.

Un réflexe que la police déconseille vivement: «Mieux vaut protéger sa santé que des biens. On peut se retrouver avec une blessure grave pour très peu d’argent», soupire l’inspecteur principal adjoint Christian Bourquenoud. «J’avais un tabouret lourd dans la main et je me suis retrouvé entre lui et la sortie, reprend le patron du kiosque. Il a alors brandi son arme – c’est allé très vite, je n’ai pas vraiment vu ce que c’était, mais j’ai pensé à un Taser – et il a forcé le passage.» Le kiosquier a bien essayé de lui courir après sur une vingtaine de mètres. Sans succès. «C’était une gazelle», affirme-t-il.

Des témoins l’ont cependant surpris peu après, alors qu’il s’approchait du lac et ont compris qu’il se passait quelque chose de louche en le voyant enlever sa cagoule. Le dispositif de recherche rapidement mis en place par la gendarmerie en collaboration avec la Police Nord Vaudois ainsi que différents témoignages ont permis l’interpellation du cambrioleur plus tard dans la soirée.

Il s’agit d’un jeune homme de 16 ans, domicilié dans la région. «Il est connu de nos services pour s’être déjà fait l’auteur d’un brigandage il y a une douzaine de mois, mais pas dans le Nord vaudois», affirme Christian Bourquenoud. Pour sa part, le jeune homme a admis les faits et a précisé qu’il avait agi seul. Une déclaration que les éléments d’enquête tendent à confirmer.

Les forces de l’ordre ont par ailleurs retrouvé une partie du butin, de même que le bâton utilisé lors du brigandage. Dangereux, considéré comme une arme, cet objet ne peut pas être obtenu sans permis. Sa provenance devra être établie par l’enquête. Elle est conduite par le président du Tribunal des mineurs, qui a placé le prévenu en détention provisoire. (24 heures)

Créé: 27.11.2017, 19h43

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...