Air14 a été «une aventure magique»

BroyeLes organisateurs de la plus grande manifestation de l’année ont débriefé hier avec leurs partenaires. Ceux-ci se félicitent des retombées du meeting, qui a attiré 400'000 personnes à Payerne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vision était saisissante. Imaginez un avion F/A-18 accompagné d’un Pilatus à hélices survolant à basse altitude un bateau au milieu des eaux sombres du lac de Neuchâtel. C’était l’un des «cadeaux» offerts, hier, par le colonel Ian Logan aux partenaires du meeting Air14, qui s’est déroulé l’été dernier, à Payerne. En deux week-ends, la manifestation, qui fêtait plusieurs événements majeurs de l’aviation suisse, a attiré plus de 400 000 visiteurs à Payerne. Du jamais-vu dans notre pays.

Conviés sur une barge-restaurant affrétée au départ de Grandson, une dizaine de partenaires du meeting ont débriefé de cette expérience. Les représentants des banques, des transports publics, d’une compagnie aérienne, des fournisseurs de café, de minérales ou de bières, des médias, des horlogers et des constructeurs automobiles, pour ne citer que ceux-ci, ont été dithyrambiques: «Magique!» «Extraordinaire!» «Grandiose!» «On repart pour un tour!»

«C’était un vrai défi pour les CFF. Mais nous avons mis en place une organisation et des moyens exceptionnels et ça a été une belle réussite», s’est réjouie Barbara Tobler, cheffe de projet aux CFF. «Plus de 15 000 personnes ont rejoint l’aérodrome à vélo, le bilan C0 2 est 50% plus bas que ce que nous avions estimé», s’est félicité Ian Logan, patron du meeting. Pour Bertrand Favez, représentant la commune hôte, «Payerne ressort de ce meeting avec une image grandie».

Laurent Mollard, de l’Office du tourisme, a quant à lui salué «de fantastiques retombées pour la région et un rayonnement de Payerne et de la Broye à l’étranger». Ian Logan n’a pas dévoilé le résultat financier du meeting, dont le budget tutoie les 13 millions de francs. «Air14 a été entièrement autofinancé, sans un seul franc cash de la Confédération, a-t-il précisé. Nous attendons encore des factures, mais on sait déjà que l’exercice sera positif.» Le bénéfice de la fête sera versé dans la caisse de la Confédération. En cas de déficit, seuls l’Armée et le DDPS auraient dû éponger la facture.

Créé: 18.11.2014, 20h55

Galerie photo

Galerie photo

Les avions et hélicoptères d'AIR14

Les avions et hélicoptères d'AIR14 Découvrez une sélection des appareils du meeting aérien de Payerne

Articles en relation

Les déchets calcinés sont tombés en pluie après AIR14

Payerne Utilisés comme des feux d’artifice, les leurres lumineux ont aussi arrosé une vaste zone de petits déchets en plastique et d’aluminium. Plus...

Près de 400'000 visiteurs ont sillonné le tarmac d'Air14

Air14 a accueilli 90'000 spectateurs dimanche et 395'000 sur la totalité de la manifestation qui s'est tenue du 29 août au 7 septembre à Payerne. Les organisateurs sont ravis. Plus...

Le meeting AIR14 a conquis 100'000 entrées en un jour

Payerne Samedi en milieu d'après-midi, les organisateurs du meeting aérien AIR14 estimaient que le seuil des 100'000 entrées était atteint. Le conseiller fédéral Ueli Maurer, ministre de la défense, a pris un bain de foule et multiplié les photos. Plus...

Seule face au vent, sur l'aile d'un avion

AIR14 Deux des avions du Wingwalker Team de Breitling participent au meeting aérien AIR14. 24heures s'est glissé dans la peau d'une de ces acrobates du ciel. Plus...

En formation serrée avec la patrouille à réaction de Breitling

Payerne La plus grande formation civile du monde volant sur jets s’entraînait hier à Payerne pour AIR14. 24 heures était à bord Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.