L’alcool vendu en grandes surfaces irrite les Brandons

MoudonLe président du carnaval s’agace des prix pratiqués par les grandes surfaces. Coop et Denner assurent ne pas faire de rabais.

Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On aimerait que les supermarchés jouent le jeu. Ils bradent leurs bouteilles d’alcool juste avant la manifestation et on ne peut pas rivaliser avec eux.» Mardi, Damien Wenger, président des Brandons de Moudon, scrute les publicités affichées sur la devanture de la Coop située en plein centre du bourg. À part une promotion sur des bouteilles de vin blanc, il n’y a rien d’autre à signaler ce jour-là. «C’est encore un peu tôt, estime le président des Brandons. La fête commence jeudi prochain (du 21 au 24 mars, lire encadré) et les soldes font leur apparition dans les trois ou quatre jours qui précèdent la manifestation. C’est systématiquement la même chose.»

Si Damien Wenger voit les promotions d’un mauvais œil, ce n’est pas uniquement parce que les bars de son organisation en pâtissent. Il estime en outre que les bouteilles d’alcool en verre représentent un risque non négligeable pour la sécurité des fêtards. «Elles peuvent être utilisées comme projectiles lors de bagarres, s’inquiète-t-il. Nous avons dû nous en passer alors que les gens apportent celles qu’ils ont achetées à l’extérieur du périmètre de la fête. Ce n’est pas correct.»

Pas de promotions ciblées

Contactés, Coop et Denner assurent qu’ils ne bradent pas leurs boissons alcoolisées juste avant les Brandons de Moudon. «La planification de nos actions et de nos prix est faite à l’échelle nationale et non pas par rapport à certaines festivités ayant lieu dans les communes, martèle Grazia Grassi, responsable de la communication de Denner. Avec plus de 800 succursales, une telle planification serait pratiquement impossible.» Du côté de Coop, on assure que des actions sont faites chaque semaine, et ce, dans tout l’assortiment de boissons, carnaval ou pas carnaval.

Pourtant, Damien Wenger assure avoir vu, par exemple, Denner liquider une palette de Suze et Coop casser les prix sur les alcopops. Le fait de gérants dégourdis? Pour la chargée de communication de Denner, une telle action ne serait tout simplement pas possible: «Un propriétaire indépendant, comme le satellite Denner de Moudon, ne peut pas fixer lui-même les prix. Les propriétaires doivent participer à nos actions nationales et ne peuvent pas faire de promotions au niveau communal.» Punkt. Schluss.

Un risque pour les enfants

La dangerosité des bouteilles de verre ne fait cependant pas débat. «On essaie de récupérer celles apportées par les fêtards, confie Damien Wenger. Mais on ne peut pas être partout et en interdire l’usage dans tout le bourg.» Ce que confirme Carole Pico, syndique de Moudon: «Il faudra discuter plus globalement avec les commerces pour voir comment limiter le nombre de bouteilles sur la place de fête.» Elle rappelle cependant qu’il est impossible de demander aux grandes surfaces de ne pas en vendre les jours précédant la manifestation.

Ce qui ne veut pas dire qu’il faut rester les bras croisés. «Les débris de verre peuvent être dangereux pour les personnes qui déambulent, détaille l’assistant de sécurité publique Rochat, basé à Moudon. Notamment pour les enfants qui défilent.» (24 heures)

Créé: 14.03.2019, 19h40

Le Grand-Nord en grande pompe

Près de 3000 kilos de confettis biodégradables tomberont sur le sol moudonnois lors des Brandons, du jeudi 21 au dimanche 24 mars prochains. Le carnaval, qui a choisi pour thème l’Arctique, promet le grand frisson aux fêtards avec un programme des plus touffus.

C’est le traditionnel thé dansant costumé des aînés qui marquera les prémices de la liesse carnavalesque, le jeudi, à 14h02. S’ensuivra le fameux Loto des Brandons, à la grande salle de la Douane, à 20h01. «L’offre en loto a fortement diminué ces dernières années dans la commune, constate Damien Wenger, président de la manifestation. Le nôtre est donc devenu incontournable.» Avis aux amateurs: un carton d’une valeur de 500 francs sera mis en jeu lors de la première série de la soirée.

Le rendez-vous à ne pas manquer le vendredi est sans aucun doute le Cortège aux flambeaux. «Nous accueillerons un nombre record d’enfants, se réjouit Damien Wenger. Au total, 32 classes se sont inscrites.» Le départ sera donné à 20h01 dans l’obscurité la plus complète: «Toute la ville sera éteinte», assure le président. Le lendemain, c’est le traditionnel Cortège costumé des enfants qui lancera les hostilités à 15h32. Enfin, véritable point d’orgue de la manifestation, la mise à feu du Bonhomme Hiver se déroulera le dimanche, à 16h11.
«Nous attendons plus de 10'000 spectateurs au Grand Cortège du dimanche, poursuit Damien Wenger. Mais tout dépend de la météo. Nous avons choisi l’Arctique comme thème, mais si nous pouvons éviter de peller de la neige comme l’année dernière, cela serait idéal.» Au total, l’organisation espère près de 25'000 personnes réparties sur tous les jours de fête. «Le cachet historique de Moudon n’est pas étranger au succès des Brandons», confie le président.


www.brandons.ch

Articles en relation

Les bars pourront fermer plus tard malgré l’annulation des Brandons

Yverdon-les-Bains La Commune considère la prolongation comme un acquis historique. Les bistrots ont la possibilité d’ouvrir jusqu’à 4 h dans la nuit de samedi à dimanche. Plus...

Les Brandons de Moudon célébreront le Grand Nord

Manifestation Le plus givré des carnavals aura lieu du 21 au 24 mars dans «un climat arctique». Plus...

Galerie photo

Les brandons de Payerne ont fait un défilé haut en couleurs

Les brandons de Payerne ont fait un défilé haut en couleurs Les fameux Brandons ont attirés 9500 spectateurs au cortège du dimanche. Un chiffre assez bas, qui s'explique plus par les gouttes d'eau du week-end plus que par l'abondante pluie des confettis. Le Comité des Masqué craint un bilan budgétaire difficile, m

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.