Anti-éoliens poliment écoutés

BavoisUne soixantaine de personnes a répondu mardi soir à l’invitation de Paysage-Libre Vaud.

Un des photomontages présentés par les membres de Paysage-Libre Vaud mardi soir à Bavois. Les emplacements sont indicatifs puisque pas encore connus, mais les ordres de grandeur de la taille des éoliennes respectés.

Un des photomontages présentés par les membres de Paysage-Libre Vaud mardi soir à Bavois. Les emplacements sont indicatifs puisque pas encore connus, mais les ordres de grandeur de la taille des éoliennes respectés. Image: Paysage-Libre Vaud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Le but de cette soirée est d’abord de vous permettre d’entendre un autre son de cloche, puis de vous inciter à réfléchir.» C’est en faisant patte de velours que Jean-Marc Blanc, secrétaire général de Paysage-Libre Vaud, a ouvert mardi soir à Bavois la soirée d’information organisée par la fédération vaudoise des opposants aux projets de parcs éoliens. Une soixantaine de personnes avaient répondu à l’invitation: habitants du village et des villages voisins, mais aussi des opposants venus parfois d’assez loin.

Les contours exacts du projet Bavois-Eole n’étant pas encore connus, Jean-Marc Blanc s’est contenté de généralités sur le type de machines projetées et la production espérée. «Un jeu qui n’en vaut pas la chandelle, les nuisances étant bien trop importantes en regard de la production réelle», a-t-il jugé.

Après une heure de présentation, et dans un climat serein, les questions ont porté sur les effets du récent assouplissement de la loi sur la protection des paysages, les possibilités de s’opposer ou les alternatives envisagées par la fédération. Présent dans la salle, le syndic Thierry Salzmann a rappelé qu’une démarche participative était en cours et que toutes les personnes intéressées pouvaient y adhérer. (24 heures)

Créé: 27.09.2017, 21h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...