Passer au contenu principal

Pourquoi l’armée frappe les éoliennes vaudoises

Un courrier du Département de la défense sème l’émoi chez les partisans d’Eole. Cette fois-ci, c’est un des plus grands projets éoliens qui est visé. La situation est complexe.

La base de Payerne, principale piste militaire du pays, bloque des projets éoliens.
La base de Payerne, principale piste militaire du pays, bloque des projets éoliens.
Jean-Paul Guinnard

Les Forces aériennes ont fait une démonstration de leur potentiel de frappe au sol là où on ne s’y attendait pas. Mi-septembre, les promoteurs du parc éolien de Provence, dans le Nord vaudois, ont reçu un bref courrier du Département de la défense (DDPS) les avertissant que leur projet pouvait être «remis – en tout ou en partie – en question» en raison de leur proximité avec les installations de l’aérodrome militaire de Payerne. De quoi sérieusement retarder, si ce n’est condamner, un des plus grands projets éoliens du canton.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.