Audemars Piguet investit sur son site du Brassus

HorlogerieLa manufacture veut remplacer un ancien bâtiment par un nouveau sur son site des Forges. Les employés concernés déménageront au Sentier.

En 2009, Audemars Piguet inaugurait sa nouvelle construction au Brassus. Le futur bâtiment sera construit à côté.

En 2009, Audemars Piguet inaugurait sa nouvelle construction au Brassus. Le futur bâtiment sera construit à côté. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La haute horlogerie suisse a de très beaux jours devant elle. Dans ce contexte, Audemars Piguet (AP) entend bien doubler ses ventes dans les dix ans à venir. Ces affirmations sont celles du patron de la manufacture combière, François-Henry Bennahmias. Et cet objectif s’observe sur son site des Forges au Brassus.

Ce printemps, le bâtiment en forme de «T», anciennement propriété d’AP Technologies, sera démoli et remplacé par une construction légèrement plus grande, selon le projet mis actuellement à l’enquête public.

Discrétion de la branche oblige, les détails de cette mue, comme son coût, resteront secrets. AP précise toutefois qu’il s’agit «d’une expansion naturelle au moment où la société se concentre sur le développement de sa capacité de production.» Autre information: le futur bâtiment sur quatre niveaux, y compris les sous-sols, sera dédié à l’habillage et pourra prétendre au label Minergie-Eco.

Ce chantier durera deux ans. Pendant ce temps, le personnel du bâtiment démonté (200 personnes) occupera des locaux loués au Sentier. La future construction ne créera pas obligatoirement de nouveaux postes de travail.

Aussi présente à Meyrin (GE) et au Locle (NE), la manufacture horlogère, qui est en pleine restructuration, améliore constamment ses résultats. En 2013, elle a ainsi réalisé des ventes records de plus de 700 millions de francs.

Créé: 04.02.2014, 20h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...