Avenches n’accueillera pas un centre géant pour Ikea

BroyeFace aux menaces de blocages, le projet de centre de logistique de 20'000 m2 prévu dans la cité romaine sera construit ailleurs. Peut-être dans le canton de Fribourg.

Présenté en primeur dans 24heures, le 26 janvier dernier, le projet de centre de logistique pour la société Von Bergen et Ikea, à Avenches, est maintenant imaginé ailleurs sur une autre commune.

Présenté en primeur dans 24heures, le 26 janvier dernier, le projet de centre de logistique pour la société Von Bergen et Ikea, à Avenches, est maintenant imaginé ailleurs sur une autre commune. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Refroidis par l’ampleur des procédures administratives et les inévitables fouilles archéologiques à venir, les promoteurs renoncent. Le groupe Grisoni-Zaugg et le transporteur Von Bergen, une société familiale active dans le transport routier, la logistique et le déménagement industriel, ne construiront pas à Avenches une halle monumentale de 20'000 m2 pour y installer un centre de logistique.

Ce bâtiment aurait dû accueillir, sur une partie au moins, un centre de distribution pour les ventes en ligne d’Ikea. «Nous avons un délai de mise à disposition des locaux pour Ikea fixé à 2019. Avec tous les problèmes que nous aurions rencontrés avec le terrain d’Avenches, c’était impossible de tenir le calendrier sur ce site», explique Marc von Bergen, administrateur de la société de transport, confirmant une information de la RTS.

A Avenches, cité historique par excellence, les exigences de préservation des vestiges archéologiques qui foisonnent dans le sous-sol sont énormes. Surtout à l’endroit retenu: dans une friche industrielle au bas de la ville. Dans le secteur, on trouve l’ancien mur d’enceinte de la ville, érigé dès 70 apr. J.-C., un canal, un port et surtout d’anciennes routes qui étaient souvent bordées de nécropoles. Plusieurs périmètres sont protégés et inconstructibles. Pour tirer une ligne de chemin de fer jusqu’au centre de logistique il aurait fallu couper les fondations d’une ancienne muraille. La communauté archéologique avait sauté au plafond en découvrant ce projet.

Les dimensions du bâtiment posaient aussi problème: la structure aurait mesuré 200 mètres de long par 100 de large. Soit 20'000 m2, 2 hectares sous toit! De quoi déclencher des pluies d’oppositions.

Face à toutes ces difficultés les promoteurs ont donc décidé de déplacer leur centre sur une autre commune. «Nous avons prévenu Ikea du changement de site, mais nous maintenons les délais, poursuit Marc von Bergen. Plusieurs sites sont en vue un peu partout en Suisse romande, mais rien n’est décidé.» Selon nos sources, le projet de halle maousse pourrait voir le jour de l’autre côté de la frontière cantonale. La commune de Saint-Aubin (FR) est évoquée, rien n’est confirmé. Fribourg est réputé pour sa politique d’aménagement du territoire, efficace.

Du côté des autorités d’Avenches, «on prend acte avec regret», dit le municipal Gaetan Aeby. «Cette implantation devait générer 140 emplois, alors forcément nous sommes déçus. Cela dit, ce sera l’occasion de reculer pour mieux sauter en donnant à cette zone les conditions-cadres nécessaires pour accueillir rapidement une nouvelle implantation.» (24 heures)

Créé: 11.04.2017, 22h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...