Avenches veut une belle place de l’Église pour l’été

TourismeMoyennant un crédit de 79'000 francs, la Commune sera propriétaire des parasols de la place de l’Église.

Avec ce préavis, Avenches devient propriétaire des parasols de la place de l’Église.

Avec ce préavis, Avenches devient propriétaire des parasols de la place de l’Église. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On dit souvent que les plus petits crédits sont ceux qui entraînent les plus longues discussions dans un Législatif. Il n’en a rien été jeudi au Conseil communal d’Avenches, qui a validé à l’unanimité un crédit de 79'000 francs pour la restauration de la couverture de la place de l’Église.

Alors que l’Hôtel de la Couronne, voisin de la place, s’apprête à rouvrir ses portes en avril après plus de deux ans de fermeture, la Commune pourra ainsi récupérer les parasols permettant d’abriter l’endroit.

Un modèle unique

En 2008, lors de la requalification du centre-ville avenchois, une convention avait été passée entre le tenancier de l’établissement et la Commune pour l’utilisation de la place. Avenches payait le chantier, tandis que le restaurateur prenait à sa charge l’achat de parasols. «Ce modèle est unique et donne à la place une allure sophistiquée tout en se fondant en harmonie avec le côté médiéval et romain. La place étant légèrement en pente, chaque parasol a un emplacement et une taille spécifique afin de garantir une surface plane», précisait l’Exécutif dans son préavis.

Sauf que la fermeture de la Couronne à la fin de 2017 a changé la donne, obligeant la Commune à négocier avec les propriétaires pour la mise à disposition du matériel. Souhaitant redonner à la place «ses lettres de noblesse et sa fonction d’accueil», Avenches, qui a étudié d’autres variantes sans y donner suite, a négocié la cession gratuite des parasols et va en restaurer 14 pour le montant accordé.

Créé: 14.02.2020, 16h54

Oui au plan d’affectation du musée

«Avenches veut avoir la visibilité qu’elle mérite. C’est donc une évidence de démontrer la volonté de la population dans ce dossier en participant financièrement au plan d’affectation cantonal SMRA.» Au nom de la Commission des finances, Maxime Corthésy (PLR) a proposé au Conseil communal de valider le crédit de 190'000 fr. pour payer la part locale du futur plan d’affectation devant régir l’implantation du bâtiment abritant les site et musée romains d’Avenches.

Au vote, 42 conseillers présents ont largement validé le dossier (1 abstention). Le Canton paiera une somme identique pour son futur musée. Seule une voix s’est élevée dans l’assemblée pour demander des garanties cantonales écrites quant au financement de la suite du projet. La syndique Roxanne Meyer Keller l’a rassurée en garantissant la vigilance de la Municipalité.

Articles en relation

Avenches souhaite faire de la tour Benneville un nouvel atout touristique

Patrimoine À l’abandon depuis des décennies, cette tour de l’enceinte sud de la cité romaine sera ouverte au public après sa restauration. Plus...

Le centre d’Avenches sera privé d’argent liquide

Commerce Après le déménagement de La Poste, la BCV quitte aussi le centre et fermera le dernier distributeur dans quelques jours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.