Avenches veut passer de sept à cinq municipaux

BroyeLes autorités de la commune proposent de réduire le nombre des édiles pour la législature 2016-2021.

Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des municipaux moins nombreux mais une organisation plus professionnelle, telle est la proposition sur laquelle le Conseil communal d’Avenches devra se prononcer lors de sa prochaine séance, le 19 mars.

Actuellement au nombre de sept, les édiles pourraient ainsi voir leurs effectifs réduits à cinq pour la législature 2016-2021. Contrairement à la situation actuelle, ces cinq municipaux auraient un pourcentage de travail fixe.

«Nous souhaitons professionnaliser ces fonctions dans le but notamment d’intéresser une plus large palette de personnes, explique Yves Nicolier, municipal avenchois. Il serait plus facile de s’organiser entre son emploi et la Municipalité en sachant quel pourcentage de son temps on devra y consacrer et quel revenu on peut en tirer.»

Aujourd’hui, le syndic est rémunéré comme l’équivalent d’un mi-temps et les six autres pour des équivalents 20%. L’objectif est d’augmenter ces pourcentages, ce qui «permet au minimum un jour de présence réservé pour la commune pour les séances en journée ainsi qu’un solde restant pour les séances de dicastères et le reste des activités».

«L’un des objectifs de cette proposition est de recentrer les activités des municipaux sur la journée», relève l’édile. Les sept municipaux avenchois ont évalué différentes variantes et ont finalement retenu la répartition suivante: un syndic à 60%, un vice-syndic à 50% et trois conseillers communaux à 40%. Cette modification entraînerait une augmentation d’environ 20% des coûts de la Municipalité.

Selon la loi sur les communes, les autorités ont jusqu’au 30 juin «de l’année précédent le renouvellement intégral des autorités communales» pour annoncer un changement dans les effectifs de l’Exécutif.

Créé: 25.02.2015, 16h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.