Passer au contenu principal

L’avenir du Centre thermal est entre les mains des conseillers communaux

Le préavis pour l’achat de parcelles près des Bains a été envoyé au législatif d’Yverdon, achat nécessaire pour que l’accord avec le groupe Boas soit finalisé.

Le 23 décembre, un accord a été signé par Bernard Russi, PDG de Boas (de g. à d.), ici en présence d'Yves Braunschweig, président des conseils d'administration du Grand Hôtel et Cité des Bains, de la municipale Gloria Capt et de l'ancien syndic d'Yverdon,Daniel von Siebenthal.
Le 23 décembre, un accord a été signé par Bernard Russi, PDG de Boas (de g. à d.), ici en présence d'Yves Braunschweig, président des conseils d'administration du Grand Hôtel et Cité des Bains, de la municipale Gloria Capt et de l'ancien syndic d'Yverdon,Daniel von Siebenthal.
OLIVIER ALLENSPACH

Juste avant Noël, la Municipalité d’Yverdon annonçait avoir trouvé un repreneur – le groupe Boas – pour le Centre thermal et le Grand Hôtel des Bains. Pour que cet accord puisse voir le jour, le Conseil communal devra dire, en mars, s’il accepte ou non que la Ville achète deux parcelles dans le secteur des Bains.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.