«L'aventure sur la paille» se termine en fumée

Granges-MarnandLa ferme du Bochet, qui fait du tourisme rural depuis plus de vingt ans, a brûlé en deux heures. Les pompiers ont pu sauver l'habitation et le poulailler

Plus de cinquante pompiers ont été engagé pour empêcher le sinistre de s'étendre aux bâtiments voisins.

Plus de cinquante pompiers ont été engagé pour empêcher le sinistre de s'étendre aux bâtiments voisins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une ferme foraine entre Granges-Marnand et Ménières (FR) est partie en fumée lundi vers 17h. Pour une raison encore inconnue, le feu a embrasé toute la partie rurale, séparée de quelques mètres de la maison d'habitation. Le propriétaire a pu sortir le bétail à temps. Une cinquantaine de pompiers est intervenue pour empêcher le feu de se propager à l'élevage de poulets, tout proche. En deux heures environ, le bâtiment a été détruit.

«On n'a rien pu faire pour sauver le bâtiment qui était en bois, rempli de paille et de fourrage», indique Pierre-Yves Jost, commandant des pompiers Broye-Vully. Les pompiers de Granges, d'Estavayer-le-Lac, de Moudon et de Lausanne ont été mobilisés. L'origine du sinistre est pour l'heure inconnue et une enquête a été ouverte, indique la police cantonale.

La ferme du Bochet est connue dans la région pour pratiquer le tourisme rural depuis plus de vingt ans. Ses propriétaires y accueillent des groupes qui peuvent dormir dans la grange, sous le label «Aventure sur le paille». L'endroit peut accueillir jusqu'à soixante touristes en haute saison. Aucun groupe n'avait réservé cette semaine.

(24 heures)

Créé: 12.03.2018, 20h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...