Passer au contenu principal

Un bain de culture en échange d’un dispensaire

La 2e édition du Festival Yelen ouvre plus larges encore les portes du partage des cultures suisses et africaines.

Le Festival Yelen s'est installé dans un champ à la sortie du village, direction Vallorbe.
Le Festival Yelen s'est installé dans un champ à la sortie du village, direction Vallorbe.
GOOGLE STREET

Il y a douze mois, le Festival Yelen («lumière» en langue bambara), mis sur pied par l’association Solidarité Afrique Farafina, braquait ses projecteurs sur la culture malienne. Pour sa 2e édition, son instigatrice, Mireille Keïta Gilgien, a décidé d’ouvrir plus largement encore les portes de l’échange et de mêler les deux mondes dans lesquels elle vit: l’Afrique de sa naissance et la Suisse de son mariage.

L’exemple que la Baulmérane choisit pour préciser ses intentions est on ne peut plus éloquent: «Au Yelen, on pourra manger de la fondue aux tomates, mais on la versera sur des patates douces, des ignames et des bananes plantains.» Le festival est évidemment aussi musical. Et sur trois jours, balafons et djembés de Djelifoly ou de Kassoum Coulibaly feront écho aux cors des Alpes du quatuor lémanique Voix des Alpes.

Poterie, défilé de mode, tissage, filage de laine, danses des masques, confections de djembés, contes et bien d’autres activités artistiques sont également au programme d’une manifestation que les élèves de différentes classes seront les premiers à découvrir, vendredi dans la journée. Et pour eux, nul doute que les vraies stars de l’événement seront les deux dromadaires que Mireille Keïta Gilgien a réussi à faire venir.

L’échange ne s’arrêtera pas aux portes du festival. Avec les fonds récoltés en 2017, l’Association Farafina avait pu faire construire et équiper dans le village malien de Sikoro une maternité. Cette année, c’est un dispensaire et des petites cases pour les parturientes qui sont prévus. F.RA.

Festival Yelen, du 14 au 16 sept., à la sortie de Baulmes, direction Vallorbe. 20 francs (enfants gratuit) www.farafina.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.