Un bateau électrosolaire pourrait remplacer l'auguste Caprice II

Vallée de JouxLe Caprice III, navire high tech au design futuriste, pourrait naviguer sur le lac de Joux en 2017. La recherche de fonds va commencer.

Le Caprice III se veut une «terrasse panoramique sur le lac».

Le Caprice III se veut une «terrasse panoramique sur le lac». Image: Association Caprice 3/ ADN Lausanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Remiser le Caprice II, qui sillonne depuis trente-sept ans les eaux du lac de Joux pour le compte de la Compagnie de navigation locale, au profit d’un catamaran électrosolaire dernier cri? Présentée lors du comptoir régional en 2012, l’idée y avait suscité des réactions plutôt contrastées. Depuis, elle a fait son chemin, avec le soutien des trois communes de La Vallée et de l’Office du tourisme. Une association a été créée il y a un an et un chef de projet a été mandaté en la personne de Vincent Jaton, directeur de l’Espace horloger.

Aujourd’hui, ce dernier boucle le dossier «Caprice III» et se met en recherche de fonds. Il s’agit de lever environ 4,5 millions de francs, dont 2 millions pour le bateau. «Le projet implique la construction d’un hangar, au Pont. C’est sur son toit que les panneaux solaires seront posés, et le catamaran viendra y recharger ses batteries, explique Vincent Jaton.

D'une capacité de 50 places, le Caprice III se veut «une terrasse panoramique sur le lac, entièrement modulable», décrit Vincent Jaton. Pour que l’exploitation du bateau soit rentable, il est dans tous les cas nécessaire de développer la navigation sur le lac de Joux. Bon an mal an, quelque 3000 passagers embarquent sur Le Caprice II, qui est de sortie entre juin et septembre et ne navigue quotidiennement qu’en juillet et août. «Il faudra en effet proposer plus de courses, notamment événementielles pour des entreprises, des mariages, etc.», souligne Vincent Jaton.

Créé: 12.06.2014, 22h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.