Des bateaux d’Yvonand au Musée des transports

TransportsLa société Grove Boats a mis à l’eau sur l’Arena trois embarcations électriques pour sensibiliser les visiteurs à la cause «verte».

Les visiteurs du Musée des transports peuvent voguer électrique jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Les visiteurs du Musée des transports peuvent voguer électrique jusqu’à la fin du mois d’octobre. Image: GROVE BOATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Spécialiste des bateaux électrosolaires et électriques, Grove Boats SA n’a pas encore placé l’une ou l’autre de ses embarcations sur le lac des Quatre-Cantons. L’entreprise d’Yvonand n’a pas moins amarré trois bateaux à Lucerne. Sur l’Arena, le grand bassin central du Musée suisse des transports.

Pour le directeur de la société nord-vaudoise, Guy Wolfensberger, ce n’est pas qu’un simple coup de pub. Tant s’en faut! «C’est une sorte d’évangélisation pour la cause de la mobilité électrique sur l’eau.» Quand le musée l’a approché, il n’a pas hésité longtemps. «Le vélo électrique est entré dans les mœurs. Grâce, notamment, à Tesla, c’est aussi le cas pour la voiture. Mais la mobilité électrique ne se limite pas à la route; il existe une vaste gamme d’alternatives aux moteurs à combustion pour les moyens de locomotion flottants, qu’ils soient professionnels ou de plaisance.»

Sur le plan d’eau lucernois de 945 m2, les visiteurs peuvent donc découvrir – sans frais supplémentaires – jusqu’à la fin du mois d’octobre une nouvelle façon de se déplacer sur l’eau. Parallèlement, ils peuvent voir une exposition sur l’histoire de la propulsion électrique des bateaux.

La société, comme ses ingénieurs, n’en sont pas à leur coup d’essai. Ces derniers, alors collaborateurs de MW Line dont Grove Boats a repris le flambeau, avaient par exemple réalisé les petites navettes qui permettaient d’accéder au monolithe de Morat, pendant Expo.02. En 2007, ils ont contribué à la première traversée transatlantique par un bateau propulsé à l’énergie solaire, le Sun21. Les petits bateaux mis à disposition du musée national n’ont pas été conçus par Grove Boats SA. «Notre cœur de métier, c’est le bateau solaire. Mais notre deuxième axe de travail, c’est d’assurer la promotion des embarcations électriques au sens large. À cet égard, nous commercialisons des bateaux électriques, comme ceux de Lucerne.»

Commencée ce printemps, l’expérience se déroule bien. La société Tapa-Sabllia n’a ainsi pas eu d’interventions techniques à effectuer depuis qu’elle a mis à l’eau les trois canots. À leur retour, ils seront sans doute vendus d’occasion. À Yverdon, le futur centre scientifico-ludique Kindercity sera installé juste devant un bassin. Un endroit idéal pour l’une de ces embarcations? (24 heures)

Créé: 25.08.2018, 10h59

Articles en relation

Le plus vieux bateau solaire de l'histoire est rénové à Yvonand

Energie Le chantier naval Grove Boats rénove SolarCraft 1, une pièce de musée anglaise, offerte à Raphaël Domjan et à sa fondation SolarPlanet. Plus...

Un bateau solaire pour nettoyer les ports

YVONAND Grove Boats a conçu un catamaran électrosolaire qui pêche les déchets flottants. Plus...

Une pêcherie les pieds dans l’eau

Yvonand Les infrastructures envisagées par l’unique pêcheur professionnel du village seraient construites sur pilotis, à l’ouest du port. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...