Passer au contenu principal

Bel Coster pointe ses pales à deux pas de la frontière

Le parc éolien prévu entre Ballaigues et Lignerolle doit être mis à l’enquête cette année. Chaque camp espère éviter l’escalade.

Situé sur les crêtes proches du Suchet, le parc éolien de Bel Coster doit alimenter l’équivalent de 18'000 ménages. Il sera visible depuis la plaine et depuis la France, dont la réaction inquiète.
Situé sur les crêtes proches du Suchet, le parc éolien de Bel Coster doit alimenter l’équivalent de 18'000 ménages. Il sera visible depuis la plaine et depuis la France, dont la réaction inquiète.
Alpiq-DR

Ce sera «ce semestre», espère le promoteur Alpiq. Les communes de Lignerolle, de Ballaigues et de L’Abergement doivent décider prochainement de mettre à l’enquête le plan d’affectation du parc éolien de Bel Coster, un ensemble de neuf éoliennes hautes de 210 mètres – pales comprises – sur les crêtes du Jura. Son potentiel énergétique est important: il est évalué à 70 GWh, soit la consommation de 18'000 ménages. La capacité du parc à alimenter le débat public est peut-être plus grande encore: ses éoliennes seront visibles depuis Yverdon et Bavois, et surtout depuis toute la vallée française voisine de Jougne. Non raccordée au parc. Et dont personne n’a demandé l’avis à ce jour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.