Passer au contenu principal

Bel Coster, le projet qui rassure les éoliennes

Malgré les inquiétudes liées à l'avenir d'Alpiq, son promoteur, et malgré le récent «non» du village de La Praz à son propre parc, Bel Coster a été largement accepté entre Ballaigues et L'Abergement.

À Ballaigues, le Conseil communal a voté à bulletin secret.
À Ballaigues, le Conseil communal a voté à bulletin secret.
Patrick Martin
C'est à Ballaigues que les résultats sont tombés en dernier.
C'est à Ballaigues que les résultats sont tombés en dernier.
«Il faut dire que le dossier du projet était très bien fait et très complet, assure Olivier Petermann, syndic de Lignerolle. Peu de choses ont nécessité des explications supplémentaires.»
«Il faut dire que le dossier du projet était très bien fait et très complet, assure Olivier Petermann, syndic de Lignerolle. Peu de choses ont nécessité des explications supplémentaires.»
Patrick Martin
1 / 5

Cette fois-ci, c’est oui. À peine un mois après que le Conseil général de La Praz a renvoyé dans les cordes le projet éolien du Mollendruz à la surprise générale, les Conseils impliqués dans celui de Bel Coster ont accepté lundi soir le plan d’affectation des neuf hélices. Largement, même. Sous la pluie et dans les salles des villages, L’Abergement a répondu par 22 oui, 2 non, 1 abstention; Lignerolle par 20 oui et 2 non; Ballaigues par 22 oui contre 8 non.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.