Passer au contenu principal

Une bouffée d'oxygène pour les téléskis du Chenit

Le Conseil communal a accepté lundi de soutenir le renouvellement des remontées mécaniques de L’Orient et du Brassus.

La société qui gère le téléski des Esserts, à L'Orient, va recevoir une aide pour renouveler ses installations.
La société qui gère le téléski des Esserts, à L'Orient, va recevoir une aide pour renouveler ses installations.
OLIVIER ALLENSPACH

Le débat s’annonçait long. Il avait en effet fallu trois séances et huit heures de palabres à la commission pour se prononcer sur le sort à réserver aux téléski s de L’Orient et du Brassus. Finalement lundi, le Conseil communal du Chenit a vite tranché en faveur des installations, vétustes mais auxquelles la population est très attachée (39 oui, 14 non, 2 abstentions). Et cela même après la proposition de non-entrée en matière formulée par le parti Force 3. Ce dernier estime qu’il s’agit ici d’un premier pas vers un investissement possible, au total, de 3 à 4 millions de francs à consentir dans les cinq ans. Et qu’il ne fallait donc pas voter ce préavis, englobant deux projets distincts, dans l’urgence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.