La Broye retrouvera son lit naturel pour 4 millions

SalavauxConduit par le Canton, ce vaste chantier porte sur une surface de 11 hectares. Il démarre lundi.

Vidéo: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L a renaturation des cours d’eau est une mesure à la mode. Ce n’est pas le Canton qui dira le contraire. Son Département du territoire et de l’environnement a en effet annoncé jeudi le lancement des énormes travaux de revitalisation du delta de la Broye, à Salavaux. Ils s’inscrivent dans un programme qui comprend «quelque 150 kilomètres de rivières vaudoises identifiées comme devant faire l’objet de mesures prioritaires au cours des prochaines décennies», selon la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro.

Le projet conduit dans la Broye s’étend sur une surface de 11 hectares, qui inclut le cours d’eau sur 350 mètres et les rives du lac de Morat sur 450 mètres. C’est tout simplement le plus important projet de renaturation conduit à ce jour sur sol vaudois.

Après des interventions préparatoires qui se sont déroulées cette semaine – il s’agissait notamment de faucher la roselière et d’extraire des matières organiques du canal –, les travaux proprement dits débuteront lundi. Leur objectif est à la fois simple et ambitieux: rendre à la rivière son tracé originel tout en permettant à la nature de reprendre ses droits dans un secteur protégé dont la valeur environnementale n’est plus à prouver.

Le secteur est d’une part inscrit à l’Inventaire fédéral des zones alluviales d’importance nationale et abrite d’autre part une réserve d’oiseaux migrateurs d’importance internationale. Une vaste zone alluviale y sera donc créée. Le lit de la Broye sera dévié pour retrouver son tracé d’avant correction. Plusieurs bras morts vont être recréés, notamment dans le lit actuel de la rivière. Une lagune sera même aménagée en rive gauche, dans la roselière.

Cette vaste opération doit s’achever à la fin du mois de mai prochain. Conduite dans le cadre d’une «entreprise de correction fluviale» intégrant la Commune de Vully-les-Lacs, elle est devisée à plus de 4,3 millions de francs. La Confédération en prendra 80% à sa charge, l’Etat de Vaud 15% et la Commune les 5% restant.

Les besoins de la population et des usagers seront aussi pris en compte. Notamment via la réalisation d’un sentier didactique. Le déplacement de certaines places d’amarrage et une butte artificielle seront aussi au programme. (24 heures)

Créé: 05.10.2017, 19h52

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.