Passer au contenu principal

Cablecom quitte Yverdon pour la région lausannoise

La centaine de collaborateurs présents sur le site d’Y-Parc ont été informés courant août de ce déménagement prévu en été 2014. Les emplois ne seraient pas menacés.

C’est un hôte «historique» du Parc scientifique et technologique d’Yverdon (PST) qui va quitter le Nord vaudois l’été prochain. Présent depuis 15 ans à Y-Parc, UPC Cablecom (alors baptisé Cablecom, puisque pas encore racheté par le géant américain UPC) va en effet installer son centre romand dans la banlieue lausannoise.

«Nous avons été informés de cette décision dans le courant du mois d’août, relève un collaborateur, confirmant une information parue jeudi dans La Région. Et si la rumeur évoque Bussigny, rien n’est encore fait à notre connaissance.» L’employé précise que le terme de licenciement n’a pas été évoqué par la direction zurichoise d’UPC Cablecom. Ce qui a sans doute aidé la centaine d’employés présents à Yverdon – surtout engagés pour le call-center de la société – de prendre la nouvelle «plutôt bien».

l'attrait de la "capitale"

Selon nos sources, UPC Cablecom souhaitait améliorer sa visibilité en se rapprochant d’une ville plus importante qu’Yverdon. Et ce quand bien même le réseau lausannois ne lui appartient pas, contrairement à celui d’Yverdon.

Directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois, Jean-Marc Buchillier regrette évidemment cette nouvelle, dont il n’a pas été informé officiellement: «Avec les autorités politiques yverdonnoises, nous avons sollicité un entretien et nous tenterons, tant que faire se peut, de faire revenir la direction d’UPC Cablecom sur sa décision.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.