Passer au contenu principal

La campagne pour les éoliennes commence à la Vallée

Un comité de soutien s'est créé pour les éoliennes d'Eoljoux, sept hélices prévues sur un alpage du Brassus aux confins de la Vallée. Vieux de dix ans, ce débat s'annonce électrique.

Ces sept éoliennes sont prévues sur l'alpage des Grands Plats, à la Vallée. Ce projet vieux de plus de dix ans doit passer le 25 septembre prochain devant les Combiers. En France voisine, l'opposition gronde, tandis qu'en Suisse, le déclassement de ce site protégé dépend encore de l'aval de la Berne fédérale.
Ces sept éoliennes sont prévues sur l'alpage des Grands Plats, à la Vallée. Ce projet vieux de plus de dix ans doit passer le 25 septembre prochain devant les Combiers. En France voisine, l'opposition gronde, tandis qu'en Suisse, le déclassement de ce site protégé dépend encore de l'aval de la Berne fédérale.
Eoljoux

Dans l’air depuis plus de dix ans et pourtant toujours absentes du paysage réel, les sept éoliennes que prévoit la Société électrique de la vallée de Joux vont bientôt être soumises au corps électoral. Le 25 septembre prochain, le plan partiel d’affectation de l’alpage des Grands Plats, au Brassus, fera l’objet d’un référendum communal spontané au Chenit. Avec sans nul doute, d’ici là, une tension tout électrique dans les bistrots et les rues de la Vallée. Cette étape, cruciale pour le projet éolien combier, sera soutenue par un comité de soutien qui s’est présenté hier à la presse. Et forts des expériences des précédents débats éoliens de Sainte-Croix et de Vallorbe, ils comptent bien obtenir l’aval du peuple.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.