Le Canton va entrer dans la danse du Castrum

Yverdon-les-BainsL’État financera aussi dès 2021 le festival créé en 1979. L’équipe en place repart pour quatre éditions.

Depuis 2017, le Castrum est devenu un événement annuel. En 2019 (photo), il a fêté ses 40 ans.

Depuis 2017, le Castrum est devenu un événement annuel. En 2019 (photo), il a fêté ses 40 ans. Image: VANESSA CARDOSO - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Castrum ne changera pas de patrons. L’équipe en poste depuis 2017 pour monter ce festival pluridisciplinaire continuera, au moins pour quatre ans, à organiser un événement estival dont l’envergure dépasse aujourd’hui les limites régionales. À tel point que le Canton entrera dans la danse en devenant partie prenante de la convention tripartite Commune-Vaud-Castrum qui sera mise en place pour les éditions 2021, 2022 et 2023.

«Pour nous, c’est une excellente nouvelle: dans la région, il y a très peu d’institutions culturelles qui bénéficient d’un tel soutien», se réjouit Damien Frei, directeur du Castrum. Un message fort qui réjouit également la municipale yverdonnoise de la Culture, Carmen Tanner: «Ce geste montre que nous avons eu raison de faire les efforts nécessaires pour donner à cette manifestation quadragénaire un intérêt suprarégional.» Car l’édile ne s’en cache pas: son service tient à cet événement. «Au-delà de son rayonnement culturel et touristique, on l’apprécie parce qu’il met en avant de façon détournée des lieux de notre patrimoine. Mais aussi par le côté participatif qu’il propose tout en restant en très grande majorité gratuit, comme l’avaient voulu ses créateurs à la fin des années 70.»

L’incertitude régnait malgré tout sur son avenir. Ou en tout cas sur l’identité de ses organisateurs, arrivés en août dernier au terme de la convention qui les liait à la Ville pour trois éditions. Fort d’un bilan positif reconnu de part et d’autre, le Castrum avait demandé un appui supplémentaire aux autorités communales. «Il nous faudrait au minimum 50'000 fr. de plus pour que tout roule sans que nous ayons à bricoler avec des bouts de bois», relève Damien Frei. Le directeur met également dans la balance les difficultés et la fatigue éprouvées par une équipe d’organisation appelée à mettre conjointement sur pied le festival et les Rendez-vous de la Place, selon les termes du contrat passé en 2016. «C’est beaucoup trop pour une petite équipe», souligne-t-il. Du reste, le premier dossier que j’avais déposé lors de l’appel à candidature ne comprenait pas ces dix événements.»

Appel en partie entendu

L’appel a été en partie entendu par le Service de la culture, même si la Ville n’est pas entrée en matière en termes financiers. En contrepartie de ce refus, les autorités ont toutefois accepté de délester l’équipe en place de l’organisation de ces Rendez-vous de la Place particulièrement chronophages. «C’est positif, parce qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un caprice de notre part. Nous nous sentons du coup entendu dans notre expertise d’organisation d’événements», analyse Damien Frei.

L’association planche d’ores et déjà sur l’édition 2020 (qui aura lieu du 13 au 16 août). «Une édition transitoire en attendant la convention qui sera passée avec le Canton, rappelle Carmen Tanner. Et pour ce qui est des Rendez-vous, nous allons tester une autre formule avec de nouveaux acteurs pour animer ces jeudis soir et samedis matin estivaux.» À cet égard, la Ville dispose d’un budget de 15'000 fr., retranchés de la manne de 185'000 fr. mise jusque-là à disposition des organisateurs du Castrum.

Créé: 03.02.2020, 07h07

Articles en relation

«L’ADN du Castrum, c’est faire vivre l’espace public»

Yverdon-les-Bains Les organisateurs tirent un bilan positif de cette 20e édition. Ils devraient repartir pour un tour. Plus...

Des notes célestes réveillent Yverdon et le Castrum

Culture Suspendu à une grue de chantier, le pianiste Alain Roche offre au festival une ouverture de haut vol. Plus...

Le Castrum revient animer la vieille ville

Yverdon-les-Bains Le festival pluridisciplinaire vivra sa 20e édition dès jeudi. Syndic lors de la première, en 1979, Pierre Duvoisin se souvient. Plus...

Au Castrum, les Yverdonnois joueront les premiers rôles

Culture L’événement yverdonnois fait la part belle aux projets participatifs. Petit tour de piste avec son directeur Plus...

Les «nouveaux» Jeux du Castrum sortent des murs

Yverdon-les-bains Devenus annuels, les Jeux du Castrum sont prévus pour la mi-août. En attendant, les RDV de la Place, eux, chauffent le public depuis jeudi Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.