Une carte pour mieux déguster les vins locaux

Yverdon-les-BainsLes Offices du tourisme de la région viennent d’éditer un dépliant pour mettre en valeur les crus de Bonvillars et des Côtes de l’Orbe.

Le caveau du château de Valeyres.

Le caveau du château de Valeyres. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour l’indigène comme pour le touriste, il n’est pas toujours évident de trouver une cave ouverte pour une dégustation à l’improviste. Partant de ce constat, les Offices du tourisme de la région d’Yverdon-les-Bains, en collaboration avec Vaud Œnotourisme, ont décidé de créer un dépliant pour mieux mettre en valeur les vignerons locaux.

«Lorsque nous avions des demandes, nous ne savions jamais où orienter les personnes. Désormais, nous pouvons leur remettre cette brochure, où figurent la localisation des caves et leurs heures d’ouverture», remarque Dominique Faesch, directrice du Tourisme régional. Un dépliant disponible en français et en allemand. «Dès le printemps, nous avons une majorité de touristes suisses allemands, et ils sont avides de découverte du terroir.» Sur la trentaine de vignerons des coteaux de Bonvillars et des Côtes de l’Orbe, quatorze ont accepté de participer au projet. «Nous espérons porter la région du bout de nos petits bras, valoriser nos vins», souligne Yann Morel, d’Arnex-sur-Orbe.

L'offre: 6 vins pour 15 francs

Les vignerons se sont mis d’accord sur les jours et horaires où les visiteurs pourront frapper à leur cave sans rendez-vous. Et ils ont convenu d’un prix de dégustation commun (6 vins pour 15 francs). «Dans le canton, l’offre existe, mais elle est encore trop fragmentée et clairsemée. Ce genre d’initiatives permet de réunir les différents acteurs, de les amener à collaborer, c’est symptomatique des avancées qui s’opèrent», se réjouit Yann Stucki, chef de projet Vaud Œnotourisme.

L’opération visant à promouvoir les produits du terroir vaudois tente de créer un large réseau interrégional entre les producteurs, les restaurateurs, les hôteliers et autres acteurs touristiques. «Nous sommes très satisfaits, nous avons bientôt 42 établissements certifiés Vaud Œnotourisme. Et la prochaine session est déjà complète.»

Créé: 14.12.2016, 09h14

Articles en relation

Hélicos et films, les nouveaux arguments pour écouler son vin

Œnotourisme Les vignerons rivalisent d’idées pour attirer les clients dans leur caveau. Au risque de perdre le rapport au terroir? Plus...

La première «labellisée» œnotourisme réside à Lavaux

Vaud Oenotourisme Vigneronne à Grandvaux, Aurélia Joly a suivi la formation offerte par le Canton, qui encourage les secteurs à collaborer. Plus...

Le Vaud Œnotour est passé par le Vully

Terroir La 2e présentation du projet œnotouristique cantonal s’est déroulée lundi à Salavaux. Avec une présence forte du Vully fribourgeois. Plus...

Les premiers pros de l’œnotourisme seront formés en juin

Vaud Le «Vaud Œnotour» a débuté lundi. Et avec lui la première session de formation destinée aux hôteliers, restaurateurs, vignerons et lieux de vente de produits du terroir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.