Les castors ne se feront plus les dents à Yverdon

NatureLa Cité thermale a pris des mesures pour protéger ses arbres des rongeurs.

A Yverdon, les castors ont rongé des dizaines d’arbres.

A Yverdon, les castors ont rongé des dizaines d’arbres. Image: D.R.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Depuis sa réintroduction en Suisse, le castor est toujours plus présent dans notre région, assure la Municipalité d’Yverdon dans un communiqué. Amateur de bois tendre, il a pour habitude de ronger les arbres, non seulement pour se nourrir, mais également pour délimiter son territoire.»

En 2017, la Ville d’Yverdon a recensé plusieurs dizaines d’arbres endommagés par des castors. Le Service des travaux et de l’environnement, en collaboration avec la Fondation Verdeil et l’Association de la Grande Cariçaie, s’est donc retroussé les manches pour faire face à ces situations potentiellement à risques. En effet, «les arbres fragilisés par ces attaques représentent un danger en cas de vent ou de fortes précipitations», explique la Ville.

Par conséquent, la Municipalité a décidé d’installer une protection autour de 31 peupliers situés le long des rives du lac. Un grillage «ne représentant aucun danger pour l’animal», souligne Marc-André Burkhard, municipal en charge de l’Environnement notamment, a été choisi avec soin. Cette mesure est accompagnée d’une signalétique qui a pour but d’expliciter la démarche aux promeneurs. «Les castors ont même abattu un jeune arbre d’environ 15 centimètres de diamètre que nous avions planté, poursuit Marc-André Burkhard. La Municipalité espère que cette initiative saura faire perdurer la bonne cohabitation entre tous les usagers de ses rives.» (24 heures)

Créé: 13.06.2018, 18h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...