Passer au contenu principal

Un centre taoïste s’apprête à sortir de terre

Le chantier débutera cet automne, avec l’accord des autorités. Le lieu sera ouvert à d’autres cultures

Une vue du futur centre Ming Shan qui se veut ouvert à d’autres approches que le taoïsme. Il accueillera notamment des retraites spirituelles et s’occupera de prévention en matière de santé. DR
Une vue du futur centre Ming Shan qui se veut ouvert à d’autres approches que le taoïsme. Il accueillera notamment des retraites spirituelles et s’occupera de prévention en matière de santé. DR

Ces dernières années, le Dr Fabrice Jordan confesse avoir vu de nombreuses paires d’yeux s’écarquiller à la mention de son projet, unique en Suisse. Il a fallu le détailler, convaincre, parfois rassurer. Et voilà le centre taoïste Ming Shan bientôt prêt à sortir de terre, à Bullet. «L’investissement est globalement devisé à 5 millions de francs et son financement est assuré à 99%. Le chantier devrait démarrer cet automne», positive l’acupuncteur, par ailleurs président de l’Association taoïste suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.