Le «Chantier Guignard» n’a pas démarré

OrbeLes machines et les tas de terre entreposés à la route du Signal 2 ne marquent pas le début des travaux de l’extension souhaitée par le confiseur au centre-ville.

Philippe Guignard, pour un nouveau projet, a acquis une parcelle sur laquelle se trouvait un garage à la route du Signal (ici en mars 2011).

Philippe Guignard, pour un nouveau projet, a acquis une parcelle sur laquelle se trouvait un garage à la route du Signal (ici en mars 2011). Image: OLIVIER ALLENSPACH - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un projet dont les habitants d’Orbe ont entendu parler il y a plusieurs années déjà. Raison pour laquelle l’apparition soudaine de machines de chantier et de tas de terre au numéro 2 de la route du Signal n’est pas passée inaperçue. Philippe Guignard – ou plutôt le groupe d’hommes d’affaire qui a repris sa société cet été – aurait-il lancé son nouveau défi dans les hauts de la localité?

En mars 2001, le pâtissier-confiseur dévoilait les plans qui devait résoudre ses soucis d’exiguïté au centre-ville. Associé au promoteur immobilier Claude Schulz, il souhaitait construire, sur la parcelle d’un garage-carrosserie incendié en 2009, une laboratoire de production, une station-service avec shop, une cantine scolaire et une vingtaine d’appartements protégés. Un projet qui lui permettrait de centraliser ses activités de production urbigènes.

Mais non, le chantier n’a pas démarré. «J’ai simplement mis mon terrain à disposition de VO Energies, qui raccorde actuellement le haut de la ville avec la fibre optique», explique Claude Schulz. Le «chantier Guignard» n’en est pas pour autant tombé à l’eau: «Mon dossier est au Canton. On est à bouts touchants. J’attends le feu vert qui me permettra de mettre à l’enquête le PPA Sous-le-Signal, puis le projet en tant que tel», reprend Claude Schulz.

Un projet immobilier toujours prévu avec le Groupe Philippe Guignard SA? «On n’en a pas encore reparlé. Mais au vu de la localisation de ce projet, je ne me fais pas trop de souci. Je compte bien y réaliser un complexe avec surfaces commerciales au rez-de-chaussée et logements à l’étage. On verra avec qui, quand il sera temps.»

Créé: 22.11.2014, 14h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 23 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...