Le chantier de Kindercity entre lundi enfin dans sa phase active

Yverdon-les-BainsLes pelleteuses entament ce lundi le terrassement pour le bâtiment qui abritera notamment la cité des sciences pour enfants et adultes.

L'installation Watermachine rencontre un succès certain à Flims (GR), où un centre ludo-éducatif a ouvert ses portes en décembre. On la retrouvera à Yverdon. Image: KINDERCITY - DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Initialement annoncée dans la presse pour fin 2016, puis reportée plusieurs fois, l’ouverture de Kindercity devrait finalement avoir lieu en octobre 2020. Le 10, plus précisément, à l’aube des vacances scolaires. Et cette fois-ci, les porteurs de cet immense projet pour Yverdon et toute sa région ne devraient pas avoir à faire face à un nouveau report. «La phase de terrassement commence lundi sur le site du Parc scientifique et technologique d’Yverdon (PST)», affirme Anne Haspel, gestionnaire de ce projet devisé à 65 millions.

Dans l’intervalle, l’aspect extérieur du bâtiment a été modifié. Ou plutôt des bâtiments, serait-on presque tenté de dire. L’ensemble, baptisé Explorit, dont l’emprise au sol est de 3264 m2 (136 m par 24 m) se divise en effet en deux parties: l’une en bois, l’autre en béton, réunies par un atrium. Cette structure sera recouverte de plaques d’ardoise et de métal couleur or. Visuellement, le bâtiment attirera donc le regard. «Nous voulons qu’il mette en valeur l’ensemble du parc et de la région. Ne serait-ce que parce que c’est là que battra le nouveau cœur du parc», souligne Jean Christophe Gostanian en rappelant que l’administration et l’accueil d’Y-Parc y seront logés. Et l’instigateur du projet de préciser: «Mais d’abord, nous souhaitons mettre les sciences à disposition de tout un chacun.»

Publiquement, cela fait plus de cinq ans qu’on parle de ce centre ludo-éducatif de cité des sciences pour enfants et adultes, pendant romand de celui ouvert en 2004 à Volketswil, près de Zurich. Dire donc que Jean Christophe Gostanian a trouvé le temps long jusqu’ici relève de l’euphémisme. Il faut savoir que depuis qu’il est prévu de monter un Kindercity à Y-Parc, ce Marseillais a déjà pu inaugurer à Flims (GR) et à Lucerne deux autres succursales dont il n’était pas encore question au moment des premiers contacts pris avec la Ville d’Yverdon.

Parmi les embûches rencontrées, la manne nécessaire pour la réalisation du projet – soit le prêt sans intérêts de 5 millions de francs, que le Canton lui a accordé au titre de la loi sur l’appui au développement économique (LADE) – s’était ainsi fait attendre jusqu’en janvier 2018.

Pas de «tactique du salami»

«Dès lors, nous aurions pu démarrer le chantier plus tôt, c’est vrai», reconnaît Jean Christophe Gostanian. Des rumeurs ont circulé, qui affirmaient que les machines ne pouvaient entrer en action, parce que «gênées» par la mise en œuvre d’un bâtiment voisin, le long de l’avenue des Découvertes. «C’est faux, répond celui qui a inventé le concept Kindercity avec son épouse Sandrine. C’est simplement parce que nous n’avons pas voulu opter pour la tactique du salami.» En clair: construire l’enveloppe du bâtiment tout en y définissant des affectations par secteurs, puis revenir avec des enquêtes complémentaires à la signature de chaque nouveau locataire. «Bien que cela ait engendré un retard d’environ quatre mois, nous avons préféré attendre d’avoir tout le monde pour n’en déposer qu’une seule.» Ce qui a été fait au printemps dernier.

«Une ville dans la ville»

Explorit s’élèvera sur une parcelle du PST colloquée en zone d’affectation mixte. D’un côté, les visiteurs découvriront donc l’espace dédié à Kindercity. Et de l’autre, deux fois plus grand, ils trouveront Technocity. Outre des surfaces de bureau (au 1er étage), seront présents commerces et restaurants, au rez-de-chaussée. Mais aussi, dans les étages, des locaux destinés au coworking et un fab­lab mis à disposition de tous, résidents ou non d’Y-Parc, une crèche-garderie, un fitness et des espaces dévolus à la santé et au bien-être. «Nous affichons ainsi non seulement notre volonté d’être des passeurs de savoir, mais nous apportons aussi de l’animation à Y-Parc. Explorit, ce sera comme une ville dans la ville», promet Jean Christophe Gostanian.

Créé: 19.08.2019, 10h24

Articles en relation

KinderCity ouvrira ses portes à l’automne 2019

Yverdon-les-Bains Projet devisé à 65 millions de francs, le bâtiment qui abritera une cité des sciences est sur le point de voir le jour. Plus...

Kindercity ouvrira ses portes à Y-Parc en mai 2019

Yverdon-les-Bains Le Canton a octroyé mercredi le prêt sans intérêts de 5 millions de francs attendu pour démarrer le chantier de cette «cité des sciences». Plus...

L’ouverture de KinderCity reportée de plusieurs mois

Yverdon-les-Bains Le centre ludo-éducatif prévu à Y-Parc espère une réponse du Canton en janvier. Il a sollicité une aide sous la forme d’un prêt LADE. Plus...

Feu vert pour la réalisation de Kindercity, futur cœur d’Y-Parc

Yverdon-les-Bains Yverdon a délivré le permis de construire du centre ludo-éducatif devisé à 65 millions de francs. Une étape-clé qui rend possible son ouverture au public fin 2018. Plus...

Kindercity s’installera dans un complexe au cœur d’Y-Parc

Yverdon-les-Bains Estimé à 55 millions de francs, le bâtiment «business & services» d'Y-Parc sera aussi occupé par la cité des sciences pour enfants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.