Le Chenit valide le futur Pôle Santé

Vallée de JouxQuasi unanimes sur le fond, les élus ont longuement débattu sur la forme, notamment la représentativité au sein de la future organisation.

L'hôpital de la vallée de Joux, au Sentier, sera un des maillons importants du futur Pôle Santé de la vallée de Joux.

L'hôpital de la vallée de Joux, au Sentier, sera un des maillons importants du futur Pôle Santé de la vallée de Joux. Image: CHRIS BLASER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et de deux sur trois! Après L’Abbaye, Le Chenit a accepté lundi de rejoindre l’association Pôle Santé Vallée de Joux. Cette nouvelle entité à constituer devra assumer la direction, la gestion et l’organisation générale du futur dispositif médico-social combier. Mais si la quasi-unanimité des élus est convaincue de son bien-fondé, l’adhésion n’est pas allée de soi. «Le diable se cache dans les détails», a soupiré le syndic, Stives Morand, après des dizaines de minutes de débat sur la forme.

En cause? La représentativité communale au sein de l’organisation et un vice de forme dénoncé par le municipal Michel Beetschen. Et l’un n’allait pas sans l’autre. Insatisfaite de cette représentativité – la commission veut un municipal et un conseiller communal avec une voix chacun plutôt qu’un seul élu avec deux voix délibératives – elle a proposé au Conseil de refuser l’adoption des statuts. Ce à quoi Michel Beetschen a répondu qu’un des membres de la commission étant absent de la dernière séance de commission, il n’aurait pas dû participer à la finalisation de son rapport…

Pourtant sur le fond, la légitimité du projet n’était pas mise en cause. «Il y a plus de 20 ans, le conseiller d’État Philippe Pidoux voulait tout simplement rayer de la carte vaudoise l’Hôpital de la Vallée», a rappelé Stives Morand. Aujourd’hui, la donne a changé. Et l’actuel ministre de la Santé défend ce projet, demandant simplement aux Combiers d’adopter un système fonctionnant mieux que l’actuel, à l’image de ce qui s’est fait à Sainte-Croix et au Pays-d’Enhaut, soit les deux autres régions de montagne situées en zone périphérique.

«C’est la dernière législature de Pierre-Yves Maillard et on ne sait pas ce qu’en pensera son successeur. Sans la participation cantonale, il serait tout simplement impossible de maintenir une structure sanitaire régionale à la Vallée», a repris Michel Beetschen. Message reçu cinq sur cinq par l’assemblée qui a au final largement accepté le projet. Ce dernier devra encore convaincre les élus du Lieu avant que l’association puisse être constituée. (24 heures)

Créé: 06.03.2018, 18h25

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...