Passer au contenu principal

Le chien Droopy est revenu à la maison

Séquestré à la fourrière depuis plus de 18 mois, et promis à l’euthanasie, l’animal a pu retourner chez ses propriétaires à Corcelles-près-Payerne.

Le chien Droopy a retrouvé sa maison familiale à Corcelles-près-Payerne. Le 10 mai 2012, l’animal avait pincé les doigts d’un enfant qui le taquinait à travers le grillage. L’enfant était rentré chez lui blessé et avait affirmé à sa maman qu’un chien errant dans le village l’avait attaqué.

La police avait été avertie, mais l’enfant, très vite, avait dit qu’il s’agissait de Droopy, le chien d’un de ses copains, et pas d’un animal errant. Mais la machine administrative était en route: promis à l’euthanasie par le vétérinaire cantonal vaudois, l’animal ne doit sa vie qu’à une succession de recours menés par les propriétaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.