L'incendie d'Orzens a été causé par une fouine

Fait diversLié à la présence d'un animal, l’incendie de la grande salle ne privera pas le choeur Orzens-Oppens de sa soirée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La cause de l’incendie qui a ravagé la grande salle d’Orzens mi-décembre est accidentelle. «Il y a eu un problème technique lié à la présence d’une fouine», explique Olivia Cutruzzolà, porte-parole de la police cantonale. Voilà une nouvelle qui rassurera certainement les habitants d’Orzens profondément touchés par la destruction de l’ancien battoir transformé en salle polyvalente en 1951. D’ailleurs, c’est grâce à certains d’entre eux et à des voisins que les soirées du Choeur mixte Orzens-Oppens qui devaient avoir lieu, en janvier, à Orzens, auront lieu à Pailly dès vendredi.

«Dès le lendemain de l’incendie, beaucoup de gens nous ont proposé de l’aide, explique Margrit Pitton, sa présidente. Agriculteur à Oppens, Etienne Dutoit a réalisé des travaux de menuiserie qui nous permettront de retrouver l’espace que nous avions à Orzens. Membre du chœur de Pailly, Daniel Perrin a travaillé durant les fêtes pour adapter un second jeu de décors et nos chanteurs ont refait les peintures.» Quant à la commune de Pailly, elle n’a pas hésité à annuler des entraînements sportifs durant deux semaines pour donner un toit aux chanteurs. «Cet incendie a été un choc pour tous, explique son syndic, Nicolas Brandt. En tant que voisin, il est normal qu’on se serre les coudes.»

Le Coeur qui chante jouera à Pailly sa pièce de théâtre intitulée «30 km à pied» les 10, 11, 17 et 18 janvier. Les locations sont ouvertes au 021 887 78 10 de 18h30 à 20h.

(24 heures)

Créé: 06.01.2014, 11h41

Articles en relation

La grande salle totalement détruite par les flammes

Orzens Il ne reste rien, ce mardi matin, de ce bâtiment communal, presque totalement en bois, qui s'est embrasé lundi en fin de soirée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...